Ledjely.com
Accueil » DELESTAGES ELECTRIQUES : Le directeur d’EDG indexe le déficit d’entretien des installations
A la uneActualitésEnergieGuinée

DELESTAGES ELECTRIQUES : Le directeur d’EDG indexe le déficit d’entretien des installations

Tout le monde l’aura noté. Ces dernières semaines, la desserte en courant électrique s’est fortement dégradée notamment dans la capitale Conakry. Les coupures intempestives sont de retour dans les quartiers. Par ailleurs, la tension du courant demeure très faible. Interpellés par cette situation qui commence à faire parler dans les médias et sur les réseaux sociaux, les responsables d’Electricité de Guinée (EDG) étaient ce mercredi face à la presse pour une séance d’explication. Séance dont on peut essentiellement retenir que les problèmes rencontrés ces derniers temps dans la fourniture du courant sont dus au fait que les installations de production notamment ne sont pas entretenues. En sorte que la production est aujourd’hui en déca de ce qu’elle aurait dû être.

Laye Sékou Camara, le Directeur général d’EDG a tenu à assurer que le problème ne vient surtout pas d’un déficit de production. « Aujourd’hui, on a de la production, après la construction des centrales de Kaleta et de Souapiti. On a eu une augmentation de 690 MW sur notre réseau de production », a-t-il déclaré

Toutefois, à l’issue de l’état des lieux qu’il dit avoir fait, le Directeur est arrivé à la conclusion que « l’essentiel de nos éléments de production, c’est-à-dire les centrales qui appartiennent à l’EDG n’étaient pas dans un état qui pouvait produire suffisamment ».  Certaines centrales, indique le directeur, étaient même à seulement à 30% de leur état technique.  « Ça veut dire qu’aucune de ces centrales n’est capable de produire sa capacité, elle est limitée à 30% », fait remarquer le patron de la Guinéenne d’électricité.

Le déficit d’entretien ne concerne toutefois pas que le volet de production. « Nous avons observé au niveau de la distribution, que ça faisait pratiquement plus de deux ans que la distribution n’a pas subi d’entretien, de maintenance. Ce qui   fait que les installations étaient dans un état dérisoire, c’est-à-dire qu’elles n’étaient pas efficaces à 100 %. Avec les instructions qu’on a reçues, on a essayé de mettre en route les centrales qui sont dans le portefeuille de l’EDG », a également laissé entendre Laye Sékou Camara.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM
Chargement....