Ledjely.com
Accueil » DINGUIRAYE : les acteurs locaux de Banora à l’école de la décentralisation
ActualitésDécentralisationHaute-GuinéeSociété

DINGUIRAYE : les acteurs locaux de Banora à l’école de la décentralisation

Ce sont au total vingt-cinq participants qui ont pris part à cet atelier de renforcement des capacités des acteurs locaux sur les dispositions du Code des collectivités locales. Du 03 au 04 juin, les participants venus de la mairie et du Cadre de concertation, du Comité de suivi des activités du FODEL ainsi que des représentants des jeunes, des femmes et de la société civile de Banora ont partagé des expériences et vécus dans la salle de réunion de la commune rurale. 

L’initiative est de l’Association guinéenne pour la transparence, grâce à un appui technique et financier de la coopération allemande à travers GIZ. Cette rencontre est la suite des activités réalisées en 2021 par cette organisation de la société civile guinéenne dans cette localité de la préfecture de Dinguiraye.

Oumar Kanah Diallo, président de cette ONG revient sur raisons de cette formation. « Aider cette communauté à s’approprier du Code des collectivités locales était l’une des recommandations de 2021. Nous avons compris que le bas blessait à ce niveau. Ils n’étaient pas en mesure de connaître leurs missions, compétences, rôles dans le cadre du développement de la localité. C’est donc dans la perspective de pérenniser les acquis de l’année écoulée que nous avons mis en place ces sessions. Nous espérons qu’ils sauront ce qu’ils doivent attendre de l’État et ce qu’ils peuvent faire pour protéger la chose publique, car l’État a transféré assez de compétences aux collectivités pour leur propre développement », a-t-il expliqué.

Pendant des heures, le directeur des micros réalisations de la préfecture de Dinguiraye, également facilitateur de cette formation, s’est longuement penché sur les différentes compétences que l’État a transférées aux communautés. Déjà, Oumar Barry, conseiller communal se dit prêt à jouer le rôle devolu à son poste : « Je suis très satisfait parce que j’ai bénéficié assez de connaissances sur mon rôle. A partir d’aujourd’hui, je vais pleinement jouer mon rôle. Car, si je ne le fais pas, j’aurais trahi ma communauté. Je vais défendre les intérêts de la communauté et surtout dénoncer tout ce qui ne sera pas normal ».

Le sous-préfet de Banora a pour sa part souhaité voir de telle activité se multiplier dans sa localité pour le bien de ses citoyens.

Pour rappel, Banora est l’une des communes de convergence du pays. Elle est située à 85 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Dinguiraye. Sa population est essentiellement agro-pastorale.

Michel Yaradouno, depuis Banora pour Ledjely.com

Articles Similaires

Mesures à propos des EPA, ce qu’il faut retenir

LEDJELY.COM

Education : les enseignants contractuels menacent d’aller en grève

LEDJELY.COM

Blaise Goumou demande à être libéré

LEDJELY.COM

Guinée : les membres statutaires accentuent la pression sur le CONOR

LEDJELY.COM

Urgent: le FNDC projette une manifestation le 16 février

LEDJELY.COM

Siguiri : un accident de la route coûte la vie à deux personnes

LEDJELY.COM
Chargement....