Ledjely.com
Accueil » Guillaume Hawing annonce la fermeture des écoles privées impliquées dans la fraude aux examens
ActualitésEducationGuinée

Guillaume Hawing annonce la fermeture des écoles privées impliquées dans la fraude aux examens

Les examens scolaires de fin d’année terminés, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, part en guerre contre les fraudeurs. Guillaume Hawing est particulièrement remonté contre les établissements scolaires qui se seront impliqués dans l’organisation à grande échelle de la fraude, via les substitutions de candidats et de surveillants. Ces pratiques ayant été relevées surtout du côté des écoles privées, ces dernières seront fermées, annonce le ministre au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce vendredi 24 juin.

Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire ne cache pas son amertume suite au constat ayant résulté du déroulement des examens. « On ne peut pas construire le pays dans la fausseté, on ne peut pas construire le pays en laissant les élèves copier comme ils veulent, ce n’est pas normal ». Il promet en conséquence le retour de la rigueur, pas que dans la gestion des examens. « Nous ne sommes pas là seulement pour l’organisation des examens, mais la même rigueur va continuer à l’ouverture et surtout au niveau des classes intermédiaire surtout les petites classes il faut s’y mettre », assure Guillaume Hawing.

Mais en attendant, les écoles privées qui ont participé à l’organisation de la fraude vont servir d’exemple. « Toutes ces écoles privées qui ont fait des substitutions, prendre un élève et le faire remplacer par un autre, remplacer les enseignants qui sont engagés (par le ministère) par leurs propres enseignants pour qu’ils aident leurs élèves (candidats) à frauder, toutes ces écoles seront fermées », annonce-t-il. Et il assure que ce qu’il dit n’est pas le reflet de son humeur. « Ce sont les textes qui (le prévoient).  Elles seront toutes fermées et nous allons passer à autre chose. Elles (écoles privées) vont servir d’exemple », insiste le ministre.

Précisant que les écoles en question seront identifiées à l’issue des enquêtes, le conseil juridique du ministère note qu’au-delà la fermeture des écoles, les fondateurs eux non plus, n’auront plus le droit d’ouvrir une école pendant les cinq prochaines années.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM

TPI Dixinn : le délibéré dans l’affaire de Makhissa Sampou attendu le 6 mars

LEDJELY.COM
Chargement....