Ledjely.com
Accueil » DIALOGUE POLITIQUE : ce que Aliou Bah demande au CNRD
ActualitésGuinéePolitiqueSociété

DIALOGUE POLITIQUE : ce que Aliou Bah demande au CNRD

Le Premier ministre Mohamed Beavogui a entamé ce lundi 27 juin 2022 à Conakry le cadre de concertation et de dialogue inclusif. Une rencontre à laquelle plusieurs acteurs issus des différents bords sociopolitiques ont pris part pour discuter de l’évolution de la transition en cours depuis la chute du régime d’Alpha Condé. Aliou Bah a saisi l’occasion pour lancer un appel au Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD). Le leader du MoDel a invité la junte militaire au pouvoir à éviter de gérer la transition par « affinité ».

Pour lui, il y a des inquiétudes qui tournent autour de la façon dont la transition est actuellement gérée. Selon lui, il y a eu des « ratés » qui ont fini par conduite à cette énième rencontre entre les acteurs sociopolitiques et le pouvoir en place, en vue de ramener les choses sur la bonne voie.

Mais ce que Aliou Bah dit déplorer le plus, c’est le fait d’avoir l’impression de l’existence d’une mouvance d’une part et d’une opposition de l’autre, alors qu’en période de transition, cela ne devrait pas être. Or, assure-t-il, le CNRD ne peut pas avoir des adversaires parmi les leaders politiques. « Parce que l’autorité de la transition n’a pas pour vocation de batailler contre les acteurs politiques que nous sommes », a-t-il rappelé.

S’adressant cette fois-ci aux membres du CNRD partie militaire qui étaient présents dans la salle, le représentant du FNDC politique les a fait comprendre que la source de cette crise n’est rien d’autre qu’une « suspicion » autour d’une éventuelle volonté du CNRD de promouvoir le pouvoir par affinité. Une décision qui, selon lui, ne pourrait pas éviter à la Guinée, d’autres transitions dans l’avenir. « Les acteurs politiques qui viennent chez vous, renvoyez-les vers les électeurs et dites-leur que ce sont ces derniers qui donnent le pouvoir mais pas des combines politiques », a exhorté Aliou Bah, avant d’ajouter que « celui qui est capable de gagner une élection sera capable de gouverner mais celui qui n’est pas capable de gagner une élection, il finira par vous trahir parce ça s’est passé ailleurs. La Guinée aussi en a souffert ».

Aliou Nastarlin 

Articles Similaires

Gabon : l’expérience de Dr Dansa Kourouma sollicitée pour l’élaboration de la nouvelle constitution

LEDJELY.COM

Kankan : plus de 12 000 candidats passent le bac

LEDJELY.COM

Matam : le général Amara Camara lance les premières épreuves du BAC

LEDJELY.COM

Fermeture des média : le droit à l’information et au travail violé

LEDJELY.COM

Culture : l’artiste Mory Djely est mort à Paris à 56 ans

LEDJELY.COM

CAN 2025 : la compétition se jouera en hiver

LEDJELY.COM
Chargement....