Ledjely.com
Accueil » CHARLES WRIGHT : « Je ne veux faire la guerre à personne, mais… »
ActualitésGuinéeJustice

CHARLES WRIGHT : « Je ne veux faire la guerre à personne, mais… »

Comme annoncé dans l’un de nos articles, Alphonse Charles Wright a pris fonction ce mardi 12 juillet comme nouveau ministre de la Justice garde des sceaux.

En prenant les destinés de ce département, Charles Wright a rappellé aux Magistrats que depuis près de dix-huit ans, un Magistrat n’a pas dirigé le ministère de Justice garde des Sceaux.

Il a aussi mis l’occasion à profit pour prévenir les magistrats contre les fautes professionnelles et autres manquements au devoir. Il a promis des sanctions objectives et proportionnées aux faits…

« …En plus de la sécurité que l’Etat doit assurer aux Magistrats, il est important d’ajouter que les droits acquis dont ils ont bénéficiés doivent être préservés. En revanche, toute faute professionnelle ou tout manquement par un magistrat aux devoirs de son état, à l’honneur, à la délicatesse ou à la dignité de la profession sera sanctionné conformément à la loi. Les cas d’absentéisme au service qui entraînent la lourdeur dans le traitement des dossiers et qui sont d’ailleurs constitutifs de manquements graves aux devoirs de résidence de Magistrats prévus par les dispositions de l’article 33 de la loi organique précitée ne seront plus tolérés. Je tiens à adresser à l’ensemble de la famille judiciaire un message bienveillant et les invite à une implication effective et à jouer leur partition responsable dans la mise en œuvre des réformes en cours et celles à venir. Je veux aussi leur dire que je ne suis contre personne, je ne veux faire la guerre à personne. Ce que je veux, c’est qu’ensemble nous changions ce qui est pire dans notre justice et gardions ce qu’elle offre de meilleur. Les sanctions qui seront prises en cas de manquement ou suite à une plainte portée contre un Magistrat conformément à l’article 38 de la loi organique portant statut des Magistrats seront objectivement prises et proportionnées aux faits de nature à entraîner une sanction disciplinaire contre ledit Magistrat après vérification pour éviter l’arbitraire », a-t-il déclaré.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM
Chargement....