Ledjely.com
Accueil » CONCESSION DE L’HÔPITAL DONKA : les travailleurs exposent leurs préoccupations au ministre de la Santé
ActualitésSantéSociété

CONCESSION DE L’HÔPITAL DONKA : les travailleurs exposent leurs préoccupations au ministre de la Santé

Les travailleurs de l’hôpital Donka, accompagnés de la Fédération des professionnels de la santé, étaient ce mardi 2 août 2022 devant la presse pour exposer leurs préoccupations dans un mémorandum adressé au ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

Depuis quelques temps, la gestion de l’hôpital Donka est confiée au groupe canadien Netsen Group, à travers un contrat de concession de cinq ans. Une concession qui inquiète les travailleurs de l’hôpital.

Dans leur mémorandum, ces travailleurs assurent qu’ils ne sont pas contre le contrat de concession en tant que tel. Pour eux, c’est la convention de concession et son contenu qui les préoccupent. Ce sont :

  • Le traitement réservé aux travailleuses et travailleurs, la garantie de leur emploi ;
  • La répartition des primes ;
  • L’absence de la représentation du syndicat dans le Conseil d’administration (CA) ;
  • Le droit de regard de la Direction générale de l’hopital sur l’administration et les recettes générées par l’hôpital ;
  • La formation des travailleuses et travailleurs ;
  • La régularisation de la situation des stagiaires ;
  • La grille tarifaire et l’expertise du concessionnaire.

« Par ailleurs, en plus de 28 580 000 US que le gouvernement doit verser au concessionnaire pour les 5 ans, il va gérer intégralement sans un droit de regard de la partie guinéenne les recettes générées. Par ces motifs, nous recommandons l’ouverture d’un dialogue pour l’intérêt supérieur des travailleuses et travailleurs de Donka et de la nation », demande Dr Djoran Keita, secrétaire général du syndicat des travailleurs et travailleuses de l’hôpital Donka.

Dr Sophie Daniel Kourouma a, au nom de la Fédération des professionnels de la santé, indiqué que son organisation est ouverte au dialogue. « Nous voulons le dialogue. Mais s’il y a sourde oreille, nous allons utiliser nos moyens légaux ; et à ce moment nous n’allons pas nous limiter seulement à Donka. Mais nous allons nous etendre sur toute l’étendue du territoire national », a-t-elle prévenu.

 Balla Yombouno

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM

Recrutement à la Fonction publique : le ministre Bourouno a lancé les épreuves à Labé

LEDJELY.COM
Chargement....