Ledjely.com
Accueil » Emoi à Coyah après la mort d’une femme sous les coups de son mari
A la uneActualitésGuinée

Emoi à Coyah après la mort d’une femme sous les coups de son mari

Le centre urbain de la ville de Coyah a vécu une journée agitée ce jeudi 25 août suite au décès de Bountouraby Camara communément appelée N’Nâtö, des suites de coups reçus de la part de son mari, Naby Laye Camara. Ce dernier, militaire, serait d’ailleurs en fuite. Le couple, nous apprend-on, a trois enfants.

Selon nos informations, c’est le dimanche dernier que Bountouraby Camara, à la suite d’une dénonciation, est venue surprendre son époux avec la concubine de ce dernier. S’ensuivent une dispute et une bagarre, à la suite desquelles la jeune femme se retrouve avec un bras fracturé. Transportée à l’hôpital, elle reçoit les premiers soins avant de retourner à la maison.

Depuis, elle est au lit. Et à ceux qui venaient s’enquérir de son état, son mari et elle répétaient sans cesse que sa blessure était consécutive à un accident. Sauf que la nouvelle se propageait que c’est suite aux coups qu’elle a reçus de Naby Laye Camara. Et c’est dans ce contexte que la jeune femme rend l’âme ce jeudi. La première cause du décès qu’on évoque est la crise cardiaque. Une piste que ne les proches de la défunte ne veulent pas laisser prospérer. Convaincus que la mort de N’natö est bien liée aux coups que lui a assené son mari, ils portent plainte pour homicide volontaire et s’opposent à l’inhumation précipitée du corps.

Après un processus de médiation piloté par les sages, on consent une première à ce que le corps soit mis en terre. Et c’est alors qu’on était au cimetière, aux environs de 18 heures, que dans un ultime rebondissement dans cette folle journée, le procureur de la république près le tribunal de première instance de Coyah, a ordonné que le corps ne soit pas enterré. Le temps pour lui de faire faire l’autopsie.

Le mari de son côté serait introuvable. Redoutant les sanctions qu’il encourt, il aurait pris la poudre d’escampette.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

L’Office national du tourisme (ONT) au cœur de la 5ème édition du Kania Soli à Kindia

LEDJELY.COM

Corruption supposée de la presse : Djénè Diaby et Tawel Camara se confondent en excuses

LEDJELY.COM

Tabaski : le général Doumbouya fête dans sa ville natale de Kankan

LEDJELY.COM

Sadiba Koulibaly : la dégringolade

LEDJELY.COM

Haute Guinée : Déconstruire le mythe autour de la non-collaboration des populations avec les programmes de développement

LEDJELY.COM

Kissosso : un accident de la circulation fait plusieurs blessés graves

LEDJELY.COM
Chargement....