Ledjely.com
Accueil » DIALOGUE POLITIQUE : le collège des facilitatrices rencontre la CPR de Faya Millimono
A la uneActualitésGuinéePolitique

DIALOGUE POLITIQUE : le collège des facilitatrices rencontre la CPR de Faya Millimono

Le collège des facilitatrices du dialogue inclusif guinéen a rencontré ce vendredi 7 Septembre 2022, les partis politiques membres de la Coalition politique pour la rupture (CPR) au siège du Bloc Libéral de Dr Faya Millimouno. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des échanges préalables au démarrage prochain du cadre dialogue inclusif institué par le Premier Ministre. Pour la circonstance, le collège était composé de Dr. Makalé Traoré et de Mme Guilao Josephine Léno.

Au sortir de la rencontre avec la CPR, Dr, Makalé Traoré a admis le caractère délicat que revêt la mission à elles confiée, mais elle marque son optimisme quant à son l’accomplissement de cette dernière. « Nous savons que cette mission est délicate mais nous espérons, puisque chaque Guinéen aime la Guinée. Nous pensons qu’au bout, une fumée blanche va en sortir », a-t-elle indiqué.

Poursuivant, la facilitatrice explique que cette mission est une « phase préparatoire » du dialogue politique inclusif. « Pour rentrer dans une maison, il faut savoir ouvrir la porte », fait-il observer à ce sujet.

Le président du Bloc Liberal Dr Faya Millimono qui s’est exprimé au nom de la Coalition Politique pour la Rupture (CPR), a réitéré la disponibilité de sa coalition à œuvrer pour le bon déroulement du cadre de dialogue. « Notre volonté et notre disponibilité ne manqueront pas », assure-t-il, tout en rappelant que « la Coalition politique pour la rupture (CPR), croit ferment à la vertu du dialogue qui repose sur des concessions, fonde sa participation sur des éléments ci-après : le caractère inclusif et le traitement égalitaire de toutes les entités qui vont prendre part à ce cadre de dialogue ».

Pour finir, le leader du Bloc Liberal met en garde le risque de répétition de ce qu’il appelle les « erreurs du passé ». Et c’est pourquoi, assure-t-il : « nous tenons à l’affirmation de la souveraineté dans la conduite de cette transition (…). Nous restons disposés à participer pleinement à ce cadre de dialogue ».

A noter que cette phase préparatoire de rencontres avec les acteurs politiques va se poursuivre jusqu’au 13 octobre.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Blaise Goumou : « Si on était à la CPI, ça allait être une honte pour la Guinée »

LEDJELY.COM

Mort de Thierno Mamadou : « C’est notre hiérarchie qui nous a dit de tirer »

LEDJELY.COM

Enseignement Supérieur : le colonel Doumbouya nomme plusieurs responsables

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Blaise Goumou confondu sur une de ses affirmations

LEDJELY.COM

Simandou et Accord-Cadre Sino-Guinéen : redémarrage des travaux de construction en mars 2023 !

LEDJELY.COM

Cellou Dalein Diallo : « Nous sommes aussi des Guinéens… »

LEDJELY.COM
Chargement....