Ledjely.com
Accueil » KISSIDOUGOU : une fillette de 11 ans violée par un septuagénaire
A la uneActualitésGuinéeGuinée ForestièreSociété

KISSIDOUGOU : une fillette de 11 ans violée par un septuagénaire

A Kissidougou, moins d’un mois après la célébration de la journée internationale de la jeune fille, une fillette âgée de seulement de 11 ans a été victime d’un cas de viol, commis par un vieil homme de 70 ans. Les faits se sont produits le week-end dernier au quartier Yassafè Koro, dans la commune urbaine. Mais c’est hier vendredi que les parents de la victime ont porté plainte contre le vieillard au commissariat urbain.

Aux dires de la victime, son présumé violeur a abusé d’elle à trois reprises. « La première fois, j’étais allée au WC. Le vieux y est entré lui aussi après moi. Il avait une torche. Il a enlevé mon slip et s’est débarrassé aussi du sien. Après, il s’est couché et m’a pénétré.  J’ai saigné et quand il a vu le sang, il a pris un morceau de pagne pour essuyer le sang. Puis, il m’a demandé de porter mon caleçon et a demandé que je sorte avant lui », explique la jeune fille. Qui poursuit : « Quand je suis sortie, il m’a conduit derrière la fenêtre d’une voisine à nous. Il a fait comme si on me cherchait et il a dit, voici votre fille ici. Mes parents m’ont pris et m’ont frappée. Le matin, j’ai expliqué à mon beau-frère mais il n’a rien dit ».  Des scènes de ce type, la victime dit en avoir subies à trois reprises. Et même lors du deuxième acte, le vieux aurait menacé la fille de la tuer si elle venait à raconter ce qui s’était passé entre eux.

Mamadou Dansoko, le mis en cause, a contesté les accusations. Il explique juste que la fille est confiée au soin de son beau-frère qui, lui-même, est en chez lui Dansoko. La femme du tuteur de la fille étant partie au village, cette dernière a été à un moment donné confiée à la femme de Dansoko avec qui elle passait la nuit. Un jour, explique-t-il alors, « la fille a éprouvé le besoin d’aller aux toilettes de nuit. Quand elle est sortie, elle a pris assez de temps laissant la porte ouverte. Je me suis levé et j’ai pris ma torche, j’ai trouvé que toutes les portes étaient ouvertes. Je suis sorti dehors, mais je ne l’ai pas vue. Je me suis mis à la chercher et même le voisinage s’était impliqué. C’est finalement ma belle-sœur qui, entendant des bruits de pas, a ouvert sa fenêtre et l’a aperçue ».

La fillette soumise à un examen, a révélé une « défloraison ancienne ».

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour ledjely.com

Articles Similaires

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM

Aliou Bah du MoDeL : « Rien ne se fera sans nous »

LEDJELY.COM

Charles Wright : « Nanfo Ismaël est libre de prier en Chinois… »

LEDJELY.COM

Kankan : la question migratoire au cœur d’un atelier organisé par l’OIM

LEDJELY.COM
Chargement....