Ledjely.com
Accueil » KISSIDOUGOU : un conducteur de taxi-moto, agressé et dépossédé de sa moto
A la uneActualitésGuinéeGuinée ForestièreSociété

KISSIDOUGOU : un conducteur de taxi-moto, agressé et dépossédé de sa moto

Le phénomène de l’insécurité, la commune urbaine de Kissidougou n’en est pas épargnée. Le vol de moto y est particulièrement fréquent. En témoigne, l’agression dont un conducteur de taxi-moto a fait les frais ce jeudi 15 décembre au quartier TP. La malheureuse victime a été dépossédée de sa moto, de sa recette journalière ainsi que de son téléphone. La scène s’est passée sur le tronçon TP-Kankankoura, aux environs de 19H30 minutes.

Le modus operandi est le même. Le voleur s’est fait passer pour un passager. Installé à l’arrière de l’engin, il se faisait conduire sur l’axe l’axe Kankankoura-TP. Mais arrivé à un certain niveau, il agresse le conducteur et s’empare de sa moto. A notre correspondant qui l’a rencontré ce vendredi, Tamba Sékou Yaradouno a raconté sa mésaventure. « Dans les bandes de 19h, j’ai eu des passagers en ville pour aller à Kankankoura. Je suis allé les déposer. A mon retour, un client m’a demandé de le déposer au rond-point de TP. Quand je l’ai pris, je filais et il m’a dit d’aller doucement. Il a dit que la vitesse sur la moto lui fait peur. Alors, j’ai ralenti et on a commencé à rouler doucement. Il parlait au téléphone en malinké et puisque je ne comprends pas la langue, je ne me suis pas intéressé à ce qu’il disait.  Mais un autre motard nous suivait à bonne distance. Et dès qu’on a traversé le pont entre Kankankoura et TP, juste à côté du bar ‘’Californie’’, il m’a déséquilibré. On est tombés et c’est en ce moment que celui qui nous suivait a garé sa moto et est venu soulever ma moto. Puis, ils m’ont dépouillé avant de s’en fuir avec ma moto », relate-t-il.

 Totalement désemparé, la victime explique que la moto ne lui appartient pas. « Ils sont partis avec mon sac dans lequel se trouvaient 65 000 GNF et mon téléphone Itel. La moto même ne m’appartient pas. C’est pour un frère, comme il a eu un décès, il me l’a confié pour que je puisse rouler avec jusqu’à son retour du décès. Je suis élève, je fais la santé. Après l’école, j’ai pris la moto pour un peu tourner. Mais voilà la malchance qui m’arrive. Je ne sais pas ce que le propriétaire va dire », se soucie-t-il.

La recrudescence du phénomène de vol de motos inquiète la population de Kissidougou dont les conducteurs de taxi-moto qui sont le plus souvent dans le viseur de ces malfrats.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour ledjely.com

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....