Ledjely.com
Accueil » Madina, une femme engagée pour le droit des enfants en Guinée
ActualitésPublireportage

Madina, une femme engagée pour le droit des enfants en Guinée

Madina Cheffe de bureau UNICEF Labé, joue un « rôle modèle » dans la société pour l’égalité de genre et les droits des femmes et des filles. Les filles et les femmes doivent pouvoir s’identifier et s’inspirer pour construire leur avenir sans discrimination.

Activiste dans le domaine des droits de l’homme et passionnée par les communautés, Madina Athie commence sa carrière en créant une ONG ayant pour but d’inclure la participation des jeunes dans les assises publiques afin qu’ils soient au cœur des décisions en Mauritanie. Madina intègre ensuite le système des Nations unies au sein du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH) puis elle rejoint l’UNICEF en 2017.

Actuellement, Cheffe de bureau de l’UNICEF pour la zone de Labé en Guinée, Madina encadre 9 personnes impliquées quotidiennement pour le bien-être et la survie des enfants guinéens.  » Tous les jours, entourée d’une équipe motivée et pluridisciplinaire, j’ai la chance de participer aux activités qui impactent la vie des enfants et des femmes. Grâce aux actions d’appui aux autorités gouvernementales de la région, les enfants des communes de convergence de Labé et de Mamou bénéficient maintenant des services de vaccination et ont accès à une bibliothèque. C’est un travail très gratifiant pour moi et il m’apporte un sentiment de fierté et d’appartenance qui n’a pas de prix.« 

Djenabou Cissé, Associée aux technologies de l’information et de la communication, explique que la première préoccupation de Madina est de pouvoir aider les enfants et les communautés dans les zones les plus reculées et difficiles d’accès. » Elle est vraiment humaine, elle aime le travail en équipe et nous pousse à donner le meilleur de nous-même. » Djenabou mentionne également avoir été touchée par l’implication de Madina dans le développement de ses compétences.  » Elle m’a permis de travailler sur différents projets importants avec les sections de la nutrition et de la protection de l’enfance. « 

Madina atteint des résultats, promeut les valeurs et le mandat de l’UNICEF avec un grand sens de l’éthique.  » Maintenir la crédibilité de l’UNICEF et être respectueuse des communautés qui nous accueillent sont des priorités pour moi. Cela peut sembler anodin, mais il est important de rappeler que l’on doit éviter les biais culturels, notamment en tant que femme, il faut être en mesure de collaborer avec des communautés parfois conservatrices. C’est un travail qui comporte des défis et où l’on doit s’adapter et se renouveler tous les jours. « 

Madina Athie joue avec les enfants de Labé, Guinée.

Actuellement, Madina est la seule femme ayant la responsabilité d’être Cheffe de bureau de zone au sein de l’UNICEF en Guinée.  » Le management me soutient et je bénéficie régulièrement de formation pour continuer à développer mes capacités. En tant que femme, j’ai appris à aller de l’avant et à gérer les défis liés aux stéréotypes de genre. En Guinée, et dans d’autres pays de la sous-région, y compris le mien (la Mauritanie), la situation de milliers de femmes et de filles est alarmante. Beaucoup subissent des violences malgré l’engagement des activistes et des organisations qui promeuvent la protection des femmes et des filles.  » Madina précise que la participation et l’engagement communautaire sont très importants pour faire évoluer cette situation, notamment la participation des enfants.  » J’ai beaucoup de respect pour les communautés, pour moi, elles ont des valeurs culturelles qu’il faut respecter. C’est en faisant attention à cela que nous pouvons travailler en collaboration avec elles. »

La campagne annuelle internationale « 16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre à l’égard des femmes et des filles » démarre le 25 novembre, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et prend fin le 10 décembre, qui marque la Journée des droits humains. C’est une occasion pour mener des actions partout dans le monde pour intensifier le travail de sensibilisation, stimuler les efforts de plaidoyer et diffuser les connaissances et innovations disponibles pour soutenir le droit des femmes. C’est aussi un moment pour mettre en valeur les femmes qui jouent un  » rôle modèle  » dans la société et combattre les inégalités de genre. Les filles et les femmes doivent pouvoir s’identifier, s’inspirer et se projeter pour construire leur avenir sans discrimination.

 Unicef Guinée

Articles Similaires

TPI de Mafanco : Mory Nabé écope de 10 ans pour avoir mortellement battu sa femme, suite à une crise de jalousie

LEDJELY.COM

Emergence Mag Awards : liste des entreprises présélectionnées dans les catégories « Meilleure Banque commerciale de l’année » et « Femme Entrepreneure de l’année »

LEDJELY.COM

AN 1 DU CNT : le président de l’Assemblée législative du Burkina Faso répond à l’invitation de la Guinée

LEDJELY.COM

Justice : hommage à l’ancien ministre Me Bassirou Barry

LEDJELY.COM

Matoto : Mamadouba Tos et Morissanda Kouyaté participent à la journée de l’assainissement

LEDJELY.COM

Kindia : le colonel Doumbouya s’invite à l’assainissement de la ville

LEDJELY.COM
Chargement....