Ledjely.com
Accueil » COYAH : le préfet sert la démagogie au colonel Doumbouya
A la uneActualitésGuinéePolitique

COYAH : le préfet sert la démagogie au colonel Doumbouya

A chaque pouvoir, ses démagogues et ses serviteurs flirtant avec le zèle.  Sous le règne du président Alpha Condé, ils avaient entre autres pour nom, Bangaly Kourouma, ancien Directeur général de la police. Il est très tristement rentré dans l’histoire comme un des tout-premiers ayant suggéré à Alpha Condé de tripatouiller la constitution pour s’aménager le pouvoir à vie. A l’ère du CNRD, d’autres essaient de reprendre le flambeau. Et à coup sûr, le préfet de Coyah, Yaya Kalissa, fait partie des sérieux prétendants. Du reste, si l’on s’en tient à un pan du discours qu’il a servi ce samedi 17 décembre, à l’occasion de la cérémonie de commémoration du centenaire de l’école primaire de Coyah centre. Cérémonie à laquelle le président de la Transition prenait part.

« Monsieur le président, je vous informe qu’ici à Coyah, c’est le CNRD qui est là », a notamment lancé le préfet. « Certes, des politiciens, on en a ici, mais nous marchons bras croisés », poursuit-il, sans qu’on ne sache ce qu’il a voulu dire. Par contre, ce qu’il par la suite ne laisse place à aucune ambiguïté. « Personne d’autre ne règne ici.  (Parce que), je ne peux pas cohabiter avec mon ennemi. Ici, il n’y a ni le FNDC, ni le FND quoi encore. Ici, à Coyah, c’est le FNDT (Front national pour la défense de la Transition) qui est là », martèle, désireux de conquérir le colonel Mamadi Doumbouya.

Que le préfet tienne un tel discours, ce n’est pas forcément très surprenant. Des citoyens avec une telle attitude face au pouvoir, notre société en enfantera toujours. Mais que le chef auquel ce discours est adressé ne trouve pas le moins de ramener le préfet à un peu plus de lucidité, c’est peut-être le plus préoccupant.

Ce samedi, le président de la Transition s’était rendu à Coyah, à 50 km à l’est de Conakry pour prendre part au centenaire de l’école primaire de Coyah-centre. A l’occasion, le colonel Mamadi Doumbouya a offert 200 millions GNF pour la rénovation de ladite école. Et c’est après avoir présenté ce don que le préfet a servi le discours cité plus haut.

Ledjely.com

Articles Similaires

Insécurité : des présumés voleurs d’engins roulants mis aux arrêts par la CMIS de Yattaya

LEDJELY.COM

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM
Chargement....