Ledjely.com
Accueil » TRAVAUX PUBLICS : le ministre Gando Barry présente son budget devant le CNT
Actualités

TRAVAUX PUBLICS : le ministre Gando Barry présente son budget devant le CNT

Face aux membres du Conseil national de la Transition (CNT), le ministre des Infrastructures et des Travaux publics a décliné les politiques sectorielles et le budget de son département pour l’exercice 2023. El Hadj Gando Barry en a profité pour rappeler que l’objectif principal assigné à son ministère est l’amélioration de la mobilité des personnes et la circulation des biens et des services, à travers notamment l’achèvement des constructions, l’entretien et la réhabilitation des routes, des voiries, des pistes rurales et d’autres infrastructures.

Etabli en harmonie avec le Programme de Référence Intérimaire (PRI 2023-2025), selon le ministre Elhadj Gando Barry, le budget de son département pour l’année 2023 s’élève à 4 112, 115 milliards de GNF dont 1 649,45 milliards en ressources propres.

La ventilation des dépenses se présente comme suit :

  • 69 930, 184 milliards GNF en dépenses de personnel ;
  • 15, 311 milliards GNF en dépenses de biens et services ;
  • 22, 737 milliards GNF en dépenses de transfert ;
  • 4 004, 176 milliards GNF en dépenses d’investissement, pour un financement sur ressources propres de 1 541,470 milliards et un financement extérieur de 2 462, 706 milliards GNF.

Le budget 2023 devrait concrètement prend en compte les chantiers suivants :

  • La finalisation du bitumage de la route nationale RN1 section Coyah- Mamou-Dabola ;
  • La finalisation du bitumage de la route nationale RN2 section Guéckédou-Kondémbadou ;
  • La finalisation du bitumage de la route nationale RN4 Coyah-Farmoriah ;
  • La finalisation de la construction et le bitumage de la route nationale Lola-N’zoo- Frontière Côte d’Ivoire ;
  • Le lancement des études pour la construction de la route Kankan- Kérouané-Béyla-Sènko- Frontière Côte d’Ivoire ;
  • Le lancement des travaux de construction de la route Labé-Mali-Kédougou- Frontière Sénégal ;
  • L’entretien du réseau routier et de voiries urbaines sur une partie importante du territoire national.

Par ailleurs, le chef du département des Infrastructures soutient que la « construction des infrastructures occupe une place de choix dans le Programme d’actions du Gouvernement de la Transition » pour favoriser une croissance rapide et une diversification de l’économie. C’est pourquoi, promet le ministre, que le gouvernement accélérera les travaux relatifs à la construction des échangeurs à Conakry, le lancement des projets importants comme la Corniche Nord Hamdallaye-Sonfonia, les 5 ponts de désenclavement, le Pont de Tanéné…

Le ministre Gando s’est particulièrement réjoui du fait que le gouvernement a doté le fonds d’étude de l’Administration et contrôle des grands projets (ACGP), de « ressources significatives » lui permettant de réaliser les études et les missions de supervision sur les projets d’infrastructures identifiés ainsi que les 44 projets présidentiels prioritaires.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Mort de Thierno Mamadou : « C’est notre hiérarchie qui nous a dit de tirer »

LEDJELY.COM

Enseignement Supérieur : le colonel Doumbouya nomme plusieurs responsables

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Blaise Goumou confondu sur une de ses affirmations

LEDJELY.COM

Simandou et Accord-Cadre Sino-Guinéen : redémarrage des travaux de construction en mars 2023 !

LEDJELY.COM

Médias Awards Guinée : les candidatures pour les reportages thématiques débutent le 5 février

LEDJELY.COM

Diplomatie parlementaire : Dr Dansa Kourouma à la 17ème session de l’UPCI à Alger

LEDJELY.COM
Chargement....