Ledjely.com
Accueil » La chaîne du froid guinéenne renforcée pour lutter contre la COVID-19
ActualitésPublireportage

La chaîne du froid guinéenne renforcée pour lutter contre la COVID-19

A travers l’UNICEF, le Gouvernement du Japon soutient la Guinée pour améliorer la chaîne du froid dans le cadre de la riposte contre la COVID-19. Des réfrigérateurs, des congélateurs et autres accessoires ont été remis aux centres de santé du pays.

La pandémie de la COVID-19 reste une crise d’une ampleur sans précédent. Les gouvernements continuent de faire face aux défis que représente la mise en œuvre des mesures de santé publique, du maintien des services sanitaires et sociaux essentiels. Le 12 mars 2020, la Guinée a enregistré son premier cas de la COVID-19.

En coordination avec le Gouvernement guinéen et grâce au soutien du Gouvernement du Japon, l’UNICEF renforce la chaine du froid pour permettre à la population guinéenne d’avoir un meilleur accès aux vaccins contre la COVID-19. 89 réfrigérateurs, 5 congélateurs à ultra basse température, 175 glacières hors gel et 5 générateurs 15Kva ont été distribués dans les différents centres de santé du pays et au niveau central.

Environ 4,5 millions d’enfants guinéens ont été confrontés à des interruptions d’apprentissage pendant la pandémie. L’UNICEF travaille avec ses partenaires pour vacciner les adolescents âgés de 12 à 17 ans contre le COVID-19. Cette tranche d’âge représente 13 % de la population guinéenne.

Amara Cissé, 15 ans, s’est fait vacciné contre la COVID-19 au centre de santé de Entag Nord dans la ville de Conakry. Il est apprenti soudeur et a remarqué que le risque d’être contaminé par le coronavirus est élevé. « Avec cette pandémie, tout est compliqué, surtout le respect des gestes barrières. Mon père m’a envoyé au centre de santé de Entag Nord pour prendre mes deux doses du vaccin contre la COVID-19 car je rencontre beaucoup de personnes dans le cadre de mon métier. Je sais que le vaccin protège ma santé et celle de mon entourage. Il réduit le risque de contamination. Dans notre atelier de soudure, nous sommes en contact direct avec les clients qui viennent de partout, cela facilite les contaminations et la propagation du virus, » explique-t-il.

@UNICEF/ Guinea/ Camara
Amara, 15 ans, se fait vacciner contre la COVID-19. Centre de santé de Entag Nord, commune de Matoto, ville de Conakry, Guinée

Le centre de santé de Entag Nord dans la commune de Matoto, ville de Conakry, a bénéficié d’un appui matériel pour renforcer la chaine du froid. « Nous avons reçu un réfrigérateur solaire pour pouvoir conserver nos vaccins. Nous vaccinons environ 500 personnes contre la COVID-19 par semaine, y compris les enfants de 12 à 17 ans. Cette vaccination a permis de freiner la rapidité de la contamination du virus au sein de la communauté » précise Adama Hawa Diallo, vaccinatrice. « Le réfrigérateur fonctionne 24 heures sur 24 pour le stockage des vaccins. C’est vraiment un soulagement pour nous de savoir que notre centre de santé peut maintenant conserver correctement les vaccins, car la vaccination est le moyen le plus simple, sûr et efficace de se protéger contre les maladies évitables par la vaccination  et les épidémies ».

@UNICEF/ Guinea/ Camara
Amara, 15 ans, montre son certificat de vaccination contre la COVID-19. Centre de santé de Entag Nord, commune de Matoto, ville de Conakry, Guiné

UNICEF Guinée

Articles Similaires

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM
Chargement....