Ledjely.com
Accueil » Création des forces vives : la dernière stratégie, comme sous le CNDD (Edito)
ActualitésGuinéePolitique

Création des forces vives : la dernière stratégie, comme sous le CNDD (Edito)

Les opposants au régime du colonel Mamadi Doumbouya sont décidés à  lui rendre la vie difficile . Ils sont loin d’abdiquer ou de se  résigner, bien que traquer et embastiller par le régime qui redoute de leur part une déstabilisation du pays au nom de la moralisation de la gestion.

Le patron de la stratégie du FNDC ne s’en cache pas. Sékou Koundouno a clairement fait savoir en substance dans la presse qu’il n’y aura pas de tranquillité et de quiétude  sans eux.

Et l’ancien Président de la République, en exil en Turquie,  de donner le ton d’un avenir tumultueux et instable pour ses anciens geôliers du CNRD aux commandes du pays.

« On est en train de s’unir pour chasser ces gens-là. On va vite reconstituer les forces vives qui seront composées de partis politiques et d’organisations de la société civile » a ainsi annoncé   l’ancien chef de l’exécutif Guinéen en exclusivité sur Mosaiqueguinee.

 Là, on ne pouvait pas être plus clair. Le ton est donné par celui dont la participation est indispensable à la marche afin de prétendre donner un élan transversal aux manifestations. D’autant que celles à l’initiative du FNDC sont jusque-là circonscrites dans une zone massivement habitée en grande partie  par une communauté. Ce qui donne ainsi l’argument aux soutiens des militaires de caricaturer ces manifestations en des termes péjoratifs. « Ce sont les mêmes qui ont désavoué Alpha, rendant  sa gouvernance impossible , qui , sans surprise reviennent à leurs amours , tel un mépris contre ce régime aussi ».

Comme en 2010, sous le CNDD, les forces vives sont créées   avec pratiquement les mêmes cadors de la politique guinéenne, comme par enchantement.  C’est presque la même plainte, près de 15 ans après,  avec les mêmes leaders, et  en face des dirigeants méprisants, un peu arrogants et  aussi  imperméables à tout compromis.

C’est à se demander comment en est-on arrivé là,  avec des gens qui étaient pourtant  très adulés, applaudis à chacune de leur apparition, tout au début, mais aujourd’hui  pulvérisés par les critiques  les plus acerbes ?

Il est évident que la machine judiciaire  mise en branle  contre tous ou presque, sans discernement parfois,  comme on  peut le regretter dans certains cas,   est pointée comme étant  la raison du désamour , malgré la volonté de développement qu’on ne peut pas  aussi  dénier  à ce régime.

 La redoutable organisation est née.  On peut aussi bien redouter le pire , comme en 2010,  quand les mêmes forces qui ont le secret d’amener cyniquement, mais cependant  politiquement  correct,  le pouvoir  à la faute ,  afin d’être mieux audibles ,  car cela  ne semble   pas être  le cas aujourd’hui .

Mognouma In DjomaMédia

Articles Similaires

Urgent: le mouvement syndical annonce une grève générale et illimitée à partir du lundi

LEDJELY.COM

Entreprise : GPC Groupe présente sa nouvelle identité visuelle

LEDJELY.COM

Forum Emergence Mag : c’est parti pour la deuxième édition

LEDJELY.COM

Forum d’Emergence Mag : la 2ème édition, c’est à partir de ce jeudi

LEDJELY.COM

Guinée : et si la dissolution du gouvernement a été précipitée pour masquer une encombrante démission de Goumou ?

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : quelle durée pour l’intérim ?

LEDJELY.COM
Chargement....