Ledjely.com
Accueil » Crise dans le secteur du football : Lansana Béa tente une médiation
A la uneActualitésGuinéeSport & CultureSports

Crise dans le secteur du football : Lansana Béa tente une médiation

Le ministre de la Jeunesse et des Sports s’implique dans la crise qui découle des mésententes entre le Comité de normalisation (CONOR) et les membres statutaires de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot). Réunissant toutes les parties ce lundi 6 mars 2023, Lansana Béa Diallo a annoncé une commission mixte devant notamment arbitrer entre les deux camps au sujets des Statuts de l’instance en charge de la gestion du football en Guinée. La crise découle en effet de l’interprétation du projet de Statuts proposé par le CONOR.

S’il dit souhaiter que le CONOR réussisse ses missions de mettre en place des « réformes en profondeur des textes juridiques encadrant l’organisation et la gestion de la pratique du football en Guinée » et « d’organiser un congrès électif dans les meilleurs délais et dans les conditions les plus acceptables possibles », le ministre des Sports admet néanmoins des divisions entre d’une part le CONOR et de l’autre, les membres statutaires.  Alors que Lansana Béa aurait aimé que les uns et les autres soient davantage des « partenaires et des collaborateurs au service d’une seule et unique cause, le développement et à la promotion du football guinéen ».

Et puisque les choses ne vont pas de soi, il prend sur lui de mettre en place une commission mixte dont la principale mission est la « relecture et la proposition d’amendement du projet de statuts proposé par le CONOR ». Sans se substituer à ce dernier, la commission devra plutôt « l’épauler en vue de trouver les solutions pérennes et les dispositions objectives et réalistes », a indiqué le ministre. Plus concrètement, le ministre attend de cette nouvelle mission, un « travail en profondeur qui doit s’aligner sur les dispositions de la FIFA et de la CAF tout en évitant le mimétisme aveugle. Ce qui exige donc de tenir compte des réalités guinéennes, mais en même temps de faire évoluer les règles pour les adapter aux enjeux du football contemporain et surtout aux structures de base ».

Pour terminer, le ministre Béa Diallo a invité tous les acteurs à travailler dans l’intérêt national afin de produire des propositions à la hauteur des enjeux, avant de rassurer que : « l’Etat en tant que garant, jouera sa partition sans immixtion ».

Fodé Soumah

Articles Similaires

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM

Guinée : le syndicat du secteur bancaire appelle ses adhérents à se joindre à la grève

LEDJELY.COM

TPI de Dixinn : Sékou Jamal Pendessa restera encore 2 mois en prison

LEDJELY.COM

Levée de la restriction d’internet : est-ce déjà un premier résultat de la pression syndicale ?

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : la preuve de l’échec de la « gouvernance CNRD », selon le FNDC

LEDJELY.COM

Urgent: le mouvement syndical annonce une grève générale et illimitée à partir du lundi

LEDJELY.COM
Chargement....