Ledjely.com
Accueil » Concours Miss mathématiques 2023: le Ministre Guillaume Hawing lance les épreuves
ActualitésEducationGuinée

Concours Miss mathématiques 2023: le Ministre Guillaume Hawing lance les épreuves

Dans la poursuite des activités de la deuxième édition de la  Semaine Nationale de Mérite Scolaire (SENAMSCO),  le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation  a procédé ce lundi 13 mars 2023, au lancement  officiel du concours Miss mathématiques dans la salle de conférence de l’Institut National de Recherche et d’Action Pédagogique (INRAP). Un concours qui se déroule sous les objectifs des caméras de surveillance installées dans la salle. . . 

Cette année,  les candidates sont au total 48 élèves venues des lycées et collèges des 𝟖 régions administratives du pays, plus les 5 communes de Conakry, dont la tranche d’âge varie entre 14 à 24 ans pour passer le concours miss math 𝟐𝟎𝟐𝟑.

À travers cette initiative, l’objectif recherché par le département de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation est de créer une saine émulation entre les filles du pays d’un côté, et de l’autre, susciter chez la jeune fille l’intérêt d’aller vers les filières scientifiques, notamment les mathématiques.

Dans son allocution de circonstance avant le lancement des premières épreuves du concours, le Professeur  Saliou Touré de la Côte d’Ivoire s’est  dit très honoré d’être invité à Conakry pour prendre part  à la deuxième édition de la  SENAMSCO : «  Nous même en Côte d’Ivoire, c’est une activité déjà introduite et qui apporte beaucoup de bénéfices à nos enfants et qui leur permet de mieux maîtriser toutes les disciplines à travers le numérique… ».

S’adressant aux 48 candidates, le Professeur Saliou Touré les a fortement encouragées en s’appuyant surtout sur des exemples concrets de l’utilité des mathématiques dans vie courante : « vous savez, les mathématiques sont présentes  dans la vie quotidienne de chacun d’entre nous.  Les mathématiques, contrairement à une idée reçue, sont présentes dans la vie quotidienne des familles africaines. Par exemple dans nos villages, la construction  des cases rondes obéit à  des  règles de géométries bien précises. Vous êtes appelées à développer les mathématiques en Afrique.  Et vous avez la compétence et le savoir-faire qu’il faut. Je vous encourage donc à apporter beaucoup de soins à vos études de mathématiques, car c’est cela qui vous permettra de devenir demain des savantes, des chercheures,  des ingénieures au service du développement de l’Afrique ».

Comme pour étayer les propos de Pr Touré, SarifatouMoussa, championne des jeux Mathématiques  du  Niger  a expliqué aux candidates guinéennes  pourquoi elle a voulu être miss mathématiques dans son pays : « Si j’ai été championne c’est parce qu’un jour je l’ai décidé. C‘est parce qu’un jour je me suis levée et je me suis dit que je voudrais être la meilleure dans mon pays. Si vous voulez être des championnes,vous devez être disciplinées. ..Vous pouvez déjà vous féliciter parce que si vous êtes toutes ici c’est parce que vous êtes les championnes. Vous êtes toutes des miss mathématiques,  vous êtes des potentielles ingénieures,  des chercheuses,  des potentielles actrices de changement positif et c’est de ça que la Guinée a besoin et c’est de ça quel’Afrique a besoin.  Donc je vous exhorte toutes à plus de concertation,  à plus de discipline, à plus d’engagement et d’effort pour que cette finale puisse être à la hauteur de nos attentes »

De son côté, le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation n’a pas manqué de fouetter l’orgueil des candidates pour requinquer davantage leur moral et l’envi de toujours chercher l’excellence : «  vous les filles, vous avez décidé de défier les  mathématiques,  vous avez décidé de prouver que la connaissance n’est pas masculine, la connaissance est aussi féminine.  La femme comme tout comme l’homme peut aussi brillé dans les mathématiques. ».

Plus loin, sur sa page Facebook, Guillaume Hawingaffiche ceci : « 𝑪𝒆𝒔 𝒋𝒆𝒖𝒏𝒆𝒔 𝒇𝒊𝒍𝒍𝒆𝒔 𝒒𝒖𝒊 𝒏𝒆 𝒔𝒆𝒎𝒂𝒒𝒖𝒊𝒍𝒍𝒆𝒏𝒕 𝒆𝒕 𝒏𝒆 𝒔𝒉𝒂𝒃𝒊𝒍𝒍𝒆𝒏𝒕 𝒒𝒖𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒍𝒆𝒔𝒄𝒉𝒊𝒇𝒇𝒓𝒆𝒔, 𝒔𝒆𝒓𝒐𝒏𝒕 𝒔𝒐𝒖𝒎𝒊𝒔𝒆𝒔 𝒂 𝒅𝒆𝒔 épreuves 𝒅𝒆mathématiques. 𝑨 𝒍𝒊𝒔𝒔𝒖𝒆 𝒅𝒆𝒔 𝒓𝒆𝒔𝒖𝒍𝒕𝒂𝒕𝒔 𝒐𝒃𝒕𝒆𝒏𝒖𝒔, 𝒅𝒐𝒖𝒛𝒆(12) 𝒅𝒆𝒏𝒕𝒓𝒆 𝒆𝒍𝒍𝒆𝒔 𝒔𝒆𝒓𝒐𝒏𝒕 𝒔𝒆𝒍𝒆𝒄𝒕𝒊𝒐𝒏𝒏é𝒆𝒔, 𝒚𝒄𝒐𝒎𝒑𝒓𝒊𝒔 𝒍𝒂 𝒎𝒊𝒔𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝒎𝒊𝒔𝒔 »

Fodé Soumah

Articles Similaires

Comment la Guinée lutte contre une nouvelle épidémie de poliomyélite ?

LEDJELY.COM

Monnaie guinéenne : le parcours depuis l’indépendance

LEDJELY.COM

Médias Awards : les organisateurs annoncent le report de l’édition 4

LEDJELY.COM

Kankan : un apprenti chauffeur glisse et tombe sous les pneus d’un camion

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : le camp Dadis optimiste après la projection des vidéos

LEDJELY.COM

Ligue 1 Guicopres : la SAG et Académie Soar se neutralisent

LEDJELY.COM
Chargement....