Ledjely.com
Accueil » 60 ANS DE CARRIÈRE : le journaliste Odilon Théa célébré à Conakry
ActualitésGuinéeMédias

60 ANS DE CARRIÈRE : le journaliste Odilon Théa célébré à Conakry

Pour célébrer les 60 ans de carrière de Odilon Théa, la structure Médias Awards Guinée, a organisé ce vendredi 17 mars 2023, à la Maison de la Presse de Guinée, une rencontre entre les professionnels des médias, des étudiants et le journaliste. La journée a également connu la présence de Justin Morel Junior, une autre grande figure de la presse guinéenne. 

Riche d’un parcours atypique, ce doyen de la presse guinéenne, est né en 1942 à Samoé, un village situé à plus de 8 km du centre-ville de N’Zérékoré. Bien avant le métier de journaliste, Odilon Théa a eu en premier lieu l’amour du métier d’infirmier. Puis, il a essayé d’intégrer les hommes de troupes (armée ndlr) ce qui fut un échec avant de se lancer dans l’enseignement.

De N’Zérékoré, Odilon Théa se rend à Conakry, chez son oncle, où il finit par intégrer une formation en journalisme supervisée par des Suisses qui le conduit en Suisse pour approfondir ses connaissances. « C’est là que mon parcours de journaliste a débuté. A l’issue de la formation de trois mois en Guinée, ils (les Suisses, ndlr) ont organisé un test dans lequel j’ai figuré par les meilleurs et nous sommes partis approfondir notre formation », rappelle-t-il.

Après plusieurs années de services en Allemagne et en Russie, entre autres, il a eu l’occasion d’interviewer de grandes célébrités de renommées mondiales. « Une fois, en Russie, j’ai eu l’occasion de prendre en interview Yuri Gagarin, j’avoue que c’était un jour mémorable pour moi » explique O. Théa.

En 1963, il décide de rentrer en Guinée et de mettre son savoir à la disposition de son pays : « Après mon expérience à l’étranger, j’ai décidé de rentrer en Guinée, bien que j’avais assez de sollicitation là-bas. J’ai commencé à travailler à la ‘‘Voix de la Révolution ».

La ‘‘Voix de la Révolution’’, le média d’Etat à l’époque, où il occupa, entre autres, les postes de rédacteur en chef et de responsable des programmes.

Venu apporter son témoignage sur le parcours du doyen Odilon, Justin Morel Junior, également journaliste, ancien ministre de l’Information et de la Communication rappel : « c’est un homme qui mérite toute la considération dans le milieu du journalisme. Il a dirigé la première radio privée de Guinée, qui est à Kamsar CBG ».

Outre le journalisme, ajoute JMJ, ‘’Odilon Théa est aussi celui qui a prêté sa voix à plusieurs films en Guinée. Ce qui fait de lui un acteur primordial dans le cinéma guinéen à cause de sa « voix qui sublimait »’’.

La journée d’hommage et de reconnaissance envers le journaliste a pris fin sur des séries de questions réponses, entre les participants et Odilon Théa.

Ibrahima Kindi

Articles Similaires

Tribune : Crise de moralité, cancer de la Guinée 

LEDJELY.COM

Naby Keïta : la sanction tombe !

LEDJELY.COM

Humanitaire : Unicef accompagne un concert de Sékouba Bambino dédié aux indigents

LEDJELY.COM

Enseignement pré-universitaire : le ministère dévoile le calendrier des examens de fin d’année

LEDJELY.COM

Kankan : plus de cent téléphones portables saisis à la prison civile

LEDJELY.COM

MATAM : Badra Koné nommé président de la délégation spéciale

LEDJELY.COM
Chargement....