Ledjely.com
Accueil » Kankan : le gouverneur menace, après les manifs nocturnes
A la uneActualitésGuinéeHaute-Guinée

Kankan : le gouverneur menace, après les manifs nocturnes

Jamais une manifestation nocturne de courant n’avait été enregistrée dans la ville de Kankan. Mais dans la nuit d’avant-hier, les jeunes des quartiers de Timbo, Salamani, Kabada 1 et 2 sont descendus dans les rues et ont brûlé des pneus sur la chaussée. Des gaz lacrymogènes, des tirs de sommation ont retentit jusqu’à 2 heures du matin pour remettre l’ordre dans la cité. Très remonté, le gouverneur a déploré cette attitude et a annoncé des mesures drastiques. 

C’est une rencontre de crise qui a regroupé ce mardi les différentes autorités locales notamment des forces de défense et de sécurité dans l’enceinte du gouvernorat de Kankan. Aboubacar Diakité, gouverneur de la région a fustigé les jeunes qui ont manifesté la nuit précédente : « Ce qui s’est passé hier est décevant. Certes il y a eu toujours des manifestations à Kankan. Mais cette fois-ci, c’est une première de voir les gens sortir la nuit et mettre le feu partout sur le goudron, devant les boutiques. D’où est venue cette façon de faire ? Nous sommes vraiment déçus par le comportement de certains jeunes. Je voudrais demander aux services de sécurité et de défense de mettre en place des services de renseignement pour savoir le fond de cette situation. Pourquoi ? Parce que ce qu’on a vu hier est inhabituel », a-t-il indiqué d’entrée de jeu.

Le Gouverneur a également brandi des menaces de poursuites judiciaires « J’ai demandé au procureur général de prendre les dispositions pour que tous ceux qui sont mêlés à cette situation passent devant les juridictions compétentes. On ne va pas laisser ça comme ça.  Cela a dépassé le problème de courant. Donc, je voudrais demander aux sages que chacun maîtrise son enfant, car nous n’allons plus baisser les bras. Tous ceux qui sont cités dans cette situation seront tous arrêtés. Et je mets en garde les sages qu’aucune négociation ne sera tolérée », a également martelé Aboubacar Diakité.

A en croire les meneurs de ces manifestations, les services de sécurité auraient procédé à plusieurs interpellations.

Michel Yaradouno Kankan pour ledjely.com 

Articles Similaires

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM

Guinée : le syndicat du secteur bancaire appelle ses adhérents à se joindre à la grève

LEDJELY.COM

TPI de Dixinn : Sékou Jamal Pendessa restera encore 2 mois en prison

LEDJELY.COM

Levée de la restriction d’internet : est-ce déjà un premier résultat de la pression syndicale ?

LEDJELY.COM
Chargement....