Ledjely.com
Accueil » Examens nationaux : « les préparatifs sont à 90% et la date retenue sera respectée », assure un responsable de l’éducation
A la uneActualitésEducationGuinée

Examens nationaux : « les préparatifs sont à 90% et la date retenue sera respectée », assure un responsable de l’éducation

Les examens nationaux session 2023 débuteront le 5 juin sur toute l’étendue du territoire national pour prendre fin le 20 juin. En marge de la cérémonie de lancement de la “caravane de réussite aux examens nationaux’’ (CAREN), le directeur général du service examen a rassuré que toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement de ces évaluations scolaires finales.

Aux dires de Mamadi 43 Keita : « la vision du ministre Guillaume Hawing est d’organiser des examens sans fuite de sujets et sans fraude massive. Et avoir des corrections professionnelles… »

Parlant du niveau d’avancement des préparatifs, il assure : «  nous sommes aujourd’hui à plus de 90%. Le gros du problème c’était la prise des photos. Cette année, nous sommes parvenus à créer une application automatique de prise de photos. Cela dénote que la date du lundi 5 juin au mardi 20 juin sera respectée pour l’organisation des examens nationaux en Guinée ».

Par rapport à la détermination des épreuves, dit-il : « on est à plus de 80% de la réception des propositions des sujets. Et bientôt, nous allons mettre tout à la disposition de l’Inspection générale. (…) Les jours qui suivent, nous allons vous communiquer les statistiques des candidats. Ensuite, on commencera le tirage des PV d’appels ».

Pour ce qui est de la mise à disposition de la logistiques (fournitures), le ministère, dit-il, a publié le jeudi dernier la liste des « candidats retenus pour produire les documents liés aux examens nationaux ». Ces derniers « auront 15 jours pour acheminer tout ce qui est cahier set feuilles d’examen. Tout ce qui est consommable sera acheminé dans les préfectures et dans les régions », indique le Directeur général du service examen.

Sur la même lancée, l’inspecteur général de l’éducation révèle, quant à lui, que le niveau d’exécution des programmes scolaires, ne constituera lui non plus un handicap. Il est respectivement à 81, 16% au préscolaire, à 82,36% au primaire et à 85,11% au secondaire.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM

Youssouf Konaté, sage de Kankan : « S’il y a entente entre Peuls et Malinkés, … »

LEDJELY.COM

Procès du 28 septembre : Me Jocamey Haba s’attaque au lien entre Dadis et les recrues de Kaléah

LEDJELY.COM

Lambanyi : le 4ème étage d’un immeuble parti en fumée

LEDJELY.COM

BEPC : des surveillants et candidats éliminés

LEDJELY.COM

Mois de l’enfant : Le Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables et ses partenaires lancent les plaidoyers communautaires sur le droit des enfants à l’éducation

LEDJELY.COM
Chargement....