Ledjely.com
Accueil » KM36/AID EL-FITR : l’iman invite les fidèles à l’honnêteté….
ActualitésGuinéeReligion

KM36/AID EL-FITR : l’iman invite les fidèles à l’honnêteté….

A l’instar de leurs coreligionnaires à travers le pays, les fidèles musulmans du district de Sanoyah-KM36, relevant de la commune rurale de Manéah, dans la préfecture de Coyah, ont célébré ce vendredi 21 avril, la fête de l’Aïd el-Fitr, qui marque la fin du mois de Ramadan. Comme d’habitude, c’est au terrain de football feu Mamadou Sylla que la grande prière a eu lieu.

C’est le premier imam de la mosquée de Sanoyah-km36, El hadj Ismaël Moustapha Soumah qui a dirigé prière.

Dans son sermon de circonstance, il a invité les fidèles musulmans à garder les bénédictions du mois saint de Ramadan. De même qu’il les a invités à l’honnêteté, à la cohésion sociale, au renforcement du tissu social, du respect de l’autorité parentale et celle du pays. Il les a également exhortés à combattre l’ethnocentrisme et le communautarisme.

Aux dires de l’imam en effet, les problèmes auxquels se trouvent sont confrontés les Guinéens ont leurs solutions dans le dialogue et non dans leur opposition. « Le secrétariat général des affaires religieuses me charge de vous dire que c’est uniquement en venant autour de la table de dialogue et en acceptant de parler des problèmes de la Guinée qu’on réussit à avoir une sortie à la crise. La solution n’est pas la force personnelle, ni s’affronter, ni aller voir les responsables individuellement, parler mal de ton pays à l’étranger. Les problèmes des Guinéens trouvent leurs solutions en Guinée et par les Guinéens », a déclaré l’imam.

En conséquence, prodigue-t-il : « il faut que les Guinéens que nous sommes parlions d’une même voix. Ne dit pas que moi je suis soussou, Malinké ou Peulh. Défendons l’intérêt de tous les Guinéens et non d’une ethnie ou d’une communauté. Chez Dieu, il n’y a pas d’ethnie. Devant Dieu, nous sommes tous des êtres humains, nous sommes tous des Guinéens. Tout ce que nous faisons sur terre, faisons-le avec honnêteté, franchise. Évitons la tricherie sur toutes ces formes. C’est dans l’honnêteté, la paix, la cohésion sociale et l’amour et en agissant tous ensemble, nous pourrons aller en avant et développer notre pays ».

Enfin, le responsable religieux appelle les fidèles à continuer à faire de bonnes actions, au-delà du mois de ramadan. La fin du mois de jeûne ne devant pas rimer avec le retour aux travers honnis par Dieu.

A la fin de son sermon, il a prié pour la paix et la cohésion sociale dans le pays.

Fodé Soumah

Articles Similaires

‘’Commandant de régiment’’ : Toumba et Marcel chargent Dadis

LEDJELY.COM

Lutte contre la corruption : Alseny Farinta se défend de faire dans un « acharnement »

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : les confrontations vont-elles tourner en faveur de Moussa Dadis Camara ?

LEDJELY.COM

Bundesliga : Naby Keita et le Werder vers le divorce

LEDJELY.COM

Escalade au Moyen-Orient : un allié de fait aux juntes en Afrique

LEDJELY.COM

Paradoxe CNRD : Un an de plus pour soi, zéro jour de plus pour les conseils communaux

LEDJELY.COM
Chargement....