Ledjely.com
Accueil » Nouvelle constitution : le CNT et ses partenaires travaillent à la prise en compte du genre
ActualitésGuinéeSociété

Nouvelle constitution : le CNT et ses partenaires travaillent à la prise en compte du genre

La conférence-débat sur le thème : « la constitution sensible au genre » a pris fin hier vendredi 28 avril. Organisée à l’initiative du Conseil national de Transition (CNT), en collaboration avec la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES), dans le cadre du Projet d’appui à la transition et aux processus électoraux (STEP), avec un appui financier de l’Agence américaine de développement international (USAID), elle a offert l’opportunité d’un échange fructueux entre les forces vives de la Nation, en prélude à l’élaboration de la nouvelle constitution.

Globalement, au cours des deux jours, les travaux ont porté sur l’équité et l’égalité dans la nouvelle constitution. « Nous avons eu des échanges très fructueux avec l’expérience de nos sœurs, nos petites sœurs, nos filles qui ont apporté des idées », s’est réjouis la 1ère vice-présidente du CNT. Maïmouna Yombouno qui précise qu’en prévision de la rédaction de la nouvelle constitution, la conférence a consisté à « réunir les femmes de cette dimension, recueillir leurs avis pour que ces avis soient consignés dans l’outil qui va nous orienter les années à venir ».

Outre l’appui à l’organisation de cette conférence, l’USAID, à travers sa conseillère principale en charge de la démocratie, des droits Humains et de la gouvernance, promet de poursuivre l’accompagnement de la transition en Guinée. « Nous rassurons que nous serons aux côtés de la Guinée tout au long de cette transition avec notre projet d’appui à la transition et au processus électoral », dit Alpha Luyoyo.

La rencontre de deux jours a réuni acteurs de la société civile et membres de partis politiques, entre autres. Prenant part aux échanges au compte de la société civile, Nanfandima Magassouba dresse un bilan satisfaisant de l’initiative. « L’importance que vous avez voulu donner à nos différentes organisations pour que nous puissions contribuer à l’évolution de la nouvelle constitution, nous va droit au cœur. Nous vous garantissons que le travail que vous avez demandé sera rendu à votre satisfaction et que nous allons mettre tout en œuvre pour que cette constitution soit sensible au genre », promet-elle.

A noter qu’il est prévu qu’un comité de suivi soit mis en place pour recueillir toutes les recommandations pour l’élaboration d’une constitution sensible au genre.

N’Famoussa Siby 

Articles Similaires

Lutte contre la corruption : Alseny Farinta se défend de faire dans un « acharnement »

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : les confrontations vont-elles tourner en faveur de Moussa Dadis Camara ?

LEDJELY.COM

Bundesliga : Naby Keita et le Werder vers le divorce

LEDJELY.COM

Escalade au Moyen-Orient : un allié de fait aux juntes en Afrique

LEDJELY.COM

Paradoxe CNRD : Un an de plus pour soi, zéro jour de plus pour les conseils communaux

LEDJELY.COM

Kankan : les bandits s’en prennent à un nouveau kiosque de transfert d’argent

LEDJELY.COM
Chargement....