Ledjely.com
Accueil » CRIEF : Kassory et son médecin traitant attendus à la barre le 19 juin prochain
A la uneActualitésGuinéeJusticePolitique

CRIEF : Kassory et son médecin traitant attendus à la barre le 19 juin prochain

Absents à l’audience de ce jeudi 1er juin devant la chambre de jugement de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF), Ibrahima Kassory Fofana et son médecin traitant sont appelés à comparaître le 19 juin prochain.

D’abord, c’est le juge Francis Kova Zoumanigui, après avoir constaté l’absence de l’ancien premier ministre dans la salle, a rejeté la demande de mise en liberté introduite à l’audience précédente par les avocats de Kassory Fofana. Ensuite, le procureur spécial de la CRIEF a pris la parole pour faire remarquer ce qu’il assimile à une absence dictée par la mauvaise foi. Mais avant, Aly Touré a expliqué que les gardes pénitentiaires dépêchés pour aller chercher Kassory Fofana sur son lit de malade n’ont pas pu accéder à lui. Motif ? Le médecin aurait argué que l’ancien proche collaborateur d’Alpha Condé était « sous machine ». Mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Aly Touré n’y croit pas du tout. « Aujourd’hui, il n’y a ni ses avocats, ni lui à cette audience, alors qu’ils ont saisi votre cour d’une requête. Ne serait-ce que pour débattre de cette requête, ils auraient eu l’amabilité de se présenter à cette audience. Je pense qu’il y a de la mauvaise foi dans cette affaire »

Suite à l’exposé du procureur, le juge a d’abord dit sa volonté de faire comparaître à la fois l’ancien PM et son médecin traitant. Suite à quoi le procureur a suggéré qu’un courrier soit préalablement adressé audit médecin pour savoir de lui l’état de santé de Kassory Fofana. Une suggestion que la partie civile a soutenue, en préconisant un délai de trois semaines.

En définitive, le président a renvoyé l’affaire au 19 juin prochain pour la comparution d’Ibrahima Kassory Fofana et de son médecin traitant. Pour la circonstance, le médecin est prié de produire un rapport sur l’état de santé de l’ancien chef du gouvernement. Un rapport au « contenu accessible à la compréhension de la cour », a précisé le juge Zoumanigui.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Me Jocamey Haba : « Le président Dadis a été inculpé pour des raisons politiques »

LEDJELY.COM

Coyah : un camion se renverse au milieu de la chaussée et perturbe la circulation

LEDJELY.COM

Fermeture des médias : Bah Oury pas disposé à « s’engager sur la voie de la levée de la décision »

LEDJELY.COM

Diécké : un vendeur de carburant accuse des agents de la SONAP de tentative de rançon

LEDJELY.COM

RAVEC, fichier électoral : Bah Oury sème la confusion

LEDJELY.COM

Konta : une délégation ministérielle sur le site de construction de l’usine de fabrication de bouteilles de gaz

LEDJELY.COM
Chargement....