Ledjely.com
Accueil » Gueckedou : les autorités s’engagent à protéger l’environnement pour garantir les droits des enfants
ActualitésPublireportage

Gueckedou : les autorités s’engagent à protéger l’environnement pour garantir les droits des enfants

C’est l’école primaire de Balladou, située dans la commune urbaine de Gueckedou qui, le 28 novembre dernier, a abrité la cérémonie commémorative de la journée internationale des droits de l’enfant, autour du thème : ‘’La crise climatique, c’est la crise des droits des enfants’’. Pour la circonstance, on notait la présence des élèves, des enseignants, des autorités préfectorale et communale, du personnel du bureau de l’UNICEF à N’zérékoré, des représentants des ONG et institutions partenaires ainsi que des parents d’élèves.

Dans son discours de bienvenue, la présidente de la délégation spéciale de Gueckedou s’est réjouie de la commémoration de cette journée dans sa commune. Au-delà, Koumba Eveline Koundouno a remercié le Gouvernement guinéen et son partenaire UNICEF pour les nombreux efforts consentis en faveur la protection des droits des enfants. Elle les a invités à redoubler ces efforts notamment dans l’accompagnement des actions de protection de l’environnement, en vue d’offrir aux enfants un cadre de vie équilibré.

C’est le Directeur préfectoral de l’environnement et du développement durable de Gueckedou dont le département est très concerné par la thématique de cette année qui a dévoilé les raisons du choix de l’école primaire de Balladou pour abriter la cérémonie. « Le choix de la préfecture de Gueckedou en général et singulièrement l’école primaire de Balladou n’est pas fortuit, au regard du degré d’exposition de cette infrastructure aux aléas de la nature. Vent violent, ruissellement accéléré, destruction du couvert végétal, ensoleillement et mauvaise gestion des déchets », a indiqué Lieutenant Fara Joseph Komano. Suite à quoi, il a mis en garde l’assistance : « Il est donc temps d’entreprendre des actions d’adaptation au changement climatique qui s’impose à nous aujourd’hui comme une fatalité ».

Venue de N’zérékoré, la cheffe du bureau de zone sud UNICEF Nzérékoré a, elle aussi mis l’accent sur le lien entre changement climatique et les droits de l’enfant. « Chaque année, le monde entier célèbre le 20 novembre, la journée mondiale de l’enfance pour faire valoir les droits des enfants. Il y a une convention des droits de l’enfant qui met en valeur tous les droits des enfants. Ces droits sont aujourd’hui impactés avec le changement climatique. C’est pourquoi nous avons voulu célébrer cette journée en différé dans cette école qui est en proie aux effets de changement climatique.  Une manière d’attirer aussi l’attention des parents mais aussi l’autorité afin de protéger les enfants des effets climatiques », a expliqué Patricia Kiye.

Du côté des autorités préfectorales, l’on s’engage à accompagner les partenaires dans cette bataille dont les enfants de Guinée sont les ultimes bénéficiaires. « Le dérèglement climatique a des effets dévastateurs sur l’environnement et les habitants de la planète. Les enfants en payent le prix et des millions d’entre eux sont affectés chaque année par des fléaux métrologiques. Donc, il y a lieu d’agir maintenant pour leur avenir et venir en aide à la terre. Et nous nous engageons à accompagner les actions visant la protection de l’environnement en tenant bien sûr compte de celui des droits des enfants », a rassuré Thierno Mamadou Saliou Bah, attaché administratif à la préfecture et représentant le préfet de Gueckedou.

La cérémonie a été marquée par la présentation des saynètes sur la scolarisation des enfants et notamment de la jeune fille, la protection de l’environnement et la mise à terre symbolique de plants dans l’enceinte de l’école. Cela, en forme de message pour la protection du couvert végétal.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour ledjely.com

Articles Similaires

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....