Ledjely.com
Accueil » Procès du 28 sept : le récit d’Ansoumane Bafoé Camara
A la uneActualités

Procès du 28 sept : le récit d’Ansoumane Bafoé Camara

L’audition des témoins devant le tribunal criminel de Dixinn dans le cadre du procès des événements du 28 septembre s’est poursuivie hier mercredi 29 novembre 2023. Après le passage du général Oumar Sanoh, l’ancien chef d’Etat-major général des armées, c’est le général Ansoumane Bafoé Camara, commandant de la CMIS N°1 à l’époque des faits, qui s’est présenté à la barre.

A l’entame de son récit, Ansoumane Bafoé Camara a tout d’abord rendu hommage aux victimes des évènements du 28 septembre 2023, en formulant des prières pour le repos à leurs âmes. Ensuite, il a indiqué avoir été contacté la veille de la manifestation du 28 septembre 2009 par le Directeur général de la police nationale, Valentin Haba, qui lui a instruit de signifier à ses hommes que la manifestation était interdite. Ce dernier lui aurait aussi de planifier la gestion d’un dispositif sécuritaire le long de la route le Prince. « Il m’a été instruit de planifier le dispositif sécuritaire de la cimenterie en passant par la périphérie du stade notamment la FONDIS, Landreah port, la station Oasis et la pharma Guinée. Donc, l’esplanade du stade et la porte du stade devaient être gérées par la gendarmerie qui avait pour base l’enceinte de la Mairie de Dixinn. La police n’avait rien à voir avec le dispositif sécuritaire du stade. Il m’a été ordonné de planifier mes hommes très tôt. Donc, à 4 heures du matin, nous avons fait la mise en place », a déclaré le général Bafoé.

Au sujet même du massacre, l’ancien directeur général de la police nationale n’en a pas dit grand-chose. Tout juste qu’il a vu des bérets rouges s’engouffrer dans l’enceinte du stade à bord de deux camionnettes. Il a reconnu avoir également aperçu le commandant Toumba Diakité entrer à l’intérieur du stade, à la suite des deux camionnettes, avant d’en sortir avec les leaders politiques qu’il protégeait. « A peine que mon unité arrivait au niveau de l’esplanade du stade cela a coïncidé avec l’arrivée des militaires. J’ai vu deux camionnettes Toyota de la présidence et un véhicule de commandement, mais je ne connais pas celui qui commandait. Mais arrivés au portail du stade, les agents sont descendus pour entrer à l’intérieur du stade. Entre temps, j’ai vu le commandant Toumba qui venait à pieds, seul, mais à pas de géant pour rejoindre les autres qui étaient déjà dans l’enceinte du stade. Et directement les tirs de sommation ont commencé. Puisque, nous, les gaz lacrymogènes qu’on avait étaient finis et on était désarmés, je me suis dit qu’on était en danger et j’ai demandés à tous mes éléments et on est rentrés au commissariat central du stade. Parce que là où les militaires débarquent, nous notre mission est terminée. Quelque temps après, en sortant du commissariat, j’ai vu le commandant Toumba venir avec des leaders blessés, qu’il protégeait pour les embarquer, suivi du ministre Tiégboro qui était aussi avec d’autres leaders notamment El hadj Celou Dalein. Ils sont partis, mais je n’ai pas échangé avec eux », a-t-il relaté.

Interrogé au sujet de Marcel Guilavogui, Ansoumane Camara a répondu : « J’ai vu Marcel au stade, seul. Il était d’ailleurs en civil »

A l’issue de son interrogatoire par le parquet, le procureur Algasimou Diallo a fait savoir au tribunal que la version qu’il a livrée devant le tribunal est totalement en contradiction avec son procès-verbal de déposition devant le juge d’instruction.

Rendez-vous le 4 décembre, pour la suite des débats.

Aminata Camara

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....