Ledjely.com
Accueil » Musellement de la presse : la REGUIREP dénonce des actions vaines
Actualités

Musellement de la presse : la REGUIREP dénonce des actions vaines

C’est en marge du lancement officiel de leur ONG que les membres de la Rencontre guinéenne pour des élections réussies (REGUIREP) se sont prononcés sur le musellement dont font l’objet les médias en Guinée depuis quelques semaines. Mais avant, le président de l’ONG, Mouloukou Souleymane Touré a donné les raisons de la mise en place de sa structure.  

A l’en croire, la mise en place de la REGUIREP découle du constat dressé à la suite des élections que le pays a connues depuis 2010. Toutes ayant été émaillé de tensions avant ou après leur tenue. « Il est plus que nécessaire qu’on se retrouve pour parler de paix, voilà pourquoi la REGUIREP prend les devants pour faire comprendre aux Guinéens que la paix n’a pas de prix et qu’elle n’est juste pas un mot mais un comportement », a indiqué le président de l’ONG.

Il a annoncé dans la foulée qu’avec l’appui de l’ambassade des Etats-Unis en Guinée, la REGUIREP aura à mener de nombreuses activités sur le terrain à partir de janvier 2024. « Puisque nous estimons avant tout qu’il faut que les Guinéens soient conscients de la situation », a expliqué Mouloukou Souleymane Touré.

Abordant ensuite la crise à laquelle la presse guinéenne est confrontée ces derniers temps, il a estimé que les actes qui sont posés par les autorités sont vains. « La presse, qu’elle parle ou qu’elle se taise, elle est une arme. Donc il est mieux d’accepter qu’elle parle pour minimiser les dégâts », a-t-il suggéré.

En tout état de cause, selon Mouloukou Souleymane Touré, « on ne peut en aucun cas parler de démocratie sans liberté d’expression, alors le mieux c’est de rendre libre la parole dans les règles de l’art, puisque nous en avons vraiment besoin, beaucoup de personnes ont été tuées dans l’exercice de leur métier, on n’en a plus besoin. Le pays est en train de régresser, c’est qui n’est pas une bonne image pour nous (…) La presse ne mérite pas ce qu’elle est en train de vivre dans notre pays ».

Aliou Maci Diallo pour LeDjely.com

Articles Similaires

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....