Ledjely.com
Accueil » Siguiri : il voulait tuer sa femme, mais c’est lui qui meurt en détention
A la uneActualités

Siguiri : il voulait tuer sa femme, mais c’est lui qui meurt en détention

C’est une histoire de jalousie qui tourne au drame dans la préfecture de Siguiri. Le décès est intervenu dans la matinée d’hier vendredi 15 décembre 2023. Moïse Kamano 39 ans, pris d’une folle jalousie, voulait mettre fin à la vie de son épouse, Sia Kamano, 28 ans. Mais à l’arrivée, c’est lui qui meurt d’une crise, pendant qu’il était en détention.

Se servant de tessons de bouteilles, il s’apprêtait à poignarder sa femme, pendant que cette dernière était sous la douche. Mais il a été maîtrisé de justesse, avant de se voir conduire au PA de Kédah où il est mort ce vendredi.

« Cette histoire a commencé depuis le lundi dernier, quand le mari, de retour du village de Seourou, a trouvé un jeune à côté de son épouse. Il a commencé à poser des questions, parce que visiblement, il soupçonnait sa femme. Mais cette dernière, ne se reprochant rien n’a pas pris la situation au sérieux », raconte un témoin sous le sceau de l’anonymat.

Pourtant, le mari jaloux ne lâche pas l’affaire. Tout au contraire, il entre progressivement dans une fureur noire. Il en vient même à battre sa femme, qu’il menace de tuer. Ce lundi-là, elle réussit à lui échapper et s’en va se réfugier quelque part. Puis, le mardi, elle vient récupérer ses affaires et se résout à rejoindre sa famille d’origine. En effet, elle prend d’autant plus les menaces de son mari de la tuer, au sérieux, que celui-ci peut être incontrôlable quand il est saoul.

Lorsque Joseph se rend que sa femme tenait vraiment à repartir chez ses parents, il se confond en excuses. Se laissant attendrir, elle épouse accepte le pardon. Sans se douter que son mari n’avait pourtant pas tourné la page. En effet, « c’est lorsqu’elle décide d’aller prendre une douche que son mari est allé cassé deux bouteilles d’alcool et a défoncé la porte des toilettes. Mais heureusement, la dame réussit à lui échapper. Ainsi, les autorités sont intervenues et il a été mis aux arrêts. C’est à son lieu de détention, d’où il a voulu s’évader sans succès, qu’il a fait une crise et rendu l’âme », rapporte le témoin.

Le décès une fois constaté, le corps a été remis à ses parents pour inhumation sous l’ordre du procureur du tribunal de première instance de Siguiri.

Aliou Maci Diallo pour LeDjely.com

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....