Ledjely.com
Accueil » Km 36 : les riverains de la T12 manifestent contre la poussière
A la uneActualités

Km 36 : les riverains de la T12 manifestent contre la poussière

Les populations du district de Sanoyah-Textile, le long de la transversale T12 qui relie les préfectures de Coyah et Dubréka, ont manifesté ce mardi 2 janvier 2023. Ils disaient ainsi leur ras-le-bol, face à la poussière qu’elles inhalent au quotidien et que les importune jusque dans les ménages. En colère, elles exigent que la chaussée soit recouverte de bitume, vu que l’arrosage lui-même s’est arrêté.  

Les maisons situées en bordure de la route sont rendues méconnaissables par l’épaisse nappe de poussière jaunâtre qui les recouvre. Murs et toitures sont tous badigeonnés. Mais ceux qui en souffrent plus, ce sont les marchands installés aux abords de la chaussée. C’est, le cas de Fatoumata Samoura, qui propose des repas. « La poussière qui est là nous fatigue énormément. Vous voyez mon restaurant, tout est envahi par la poussière. Les clients commencent à en avoir marre.  

Naby Laye Moussa Sylla, habitant également dans la zone, met l’accent sur les risques de maladie pour les enfants. « Même quand tu laves les habits, tu ne peux ni, les accrocher dehors, ni dans la maison, la poussière est partout. Nous avons demandé à la société BEGEC- TP d’arroser régulièrement la route mais malheureusement elle est incapable de le faire et nous nous ne voulons pas la violence. Nous avons barricadé la route sans jeter des cailloux ou s’attaquer à une voiture. Nous demandons au colonel Mamadi Doumbouya et son ministre des travaux publics de penser à nous », sollicite-t-il

 Pour N’gady Sidibé, qui a son magasin au bord de la route, le calvaire dure depuis deux ans. « Avant ils arrosaient mais présentement ils ont arrêté. Et respirer cette poussière tous les jours n’est pas bon pour notre santé. Certains enfants ont eu la tuberculose récemment à cause de cette poussière. (…) Ce qui veut dire que nous sommes intoxiqués par la poussière la journée et la fumée des usines la nuit », déplore-t-elle également.

Préoccupé au même que les citoyens, le président du district, Porêt Touré, a mené sa petite investigation. « La route T12 est en souffrance. Pendant la saison pluvieuse, c’est la boue qui s’installe et en saison sèche, les riverains et les usagers font face à la poussière. On a été informé que le contrat des travaux de construction de cette route a été donné à la société BEGEC-TP. Mais qu’est-ce que nous constatons ? Ils ont déjà fait les premiers travaux. Maintenant, il reste à mettre du goudron. Et c’est ce qui retarde. Mais dans le cahier des charges de l’entreprise, il est dit d’arroser la route régulièrement et c’est ce qui cause problème. Sinon en réalité Sanoyah n’a pas de problème. Récemment, j’ai contacté le directeur chargé de la logistique, Monsieur Diao. En réponse, il m’a dit que le camion chargé d’arroser était en panne, mais que ça été dépanné et que l’arrosage reprendrait bientôt de manière régulière. J’ai aussi remonté l’information au niveau du préfet qui a pris l’engagement de rencontrer le directeur préfectoral des travaux publics pour que l’arrosage soit fait régulièrement pour sauvegarder la santé de la population.  Mais d’après les informations reçues auprès des responsables de l’entreprise, c’est BEGEC-TP qui a préfinancé les premiers travaux et que le reste comme le bitumage revient à l’Etat », explique-t-il.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....