Ledjely.com
Accueil » Samedi d’assainissement : les élus locaux de Matoto veulent prévenir les inondations
A la uneActualités

Samedi d’assainissement : les élus locaux de Matoto veulent prévenir les inondations

Les cadres de la commune de Matoto étaient fortement mobilisés ce samedi 3 février au compte de la journée d’assainissement depuis août 2022.  Les marchés de Tanènè et de Matoto étaient la cible de la délégation communale qui a pris part à l’activité.

À l’insu du maire, Mamadouba Tos Camara, c’est N’faly Fanta Camara, conseiller communal qui a pris la parole pour préciser : « C’est la deuxième phase des activités d’assainissement qui concerne le curage des caniveaux ».

Selon ledit conseiller communal, si l’institution des samedis d’assainissement est avant tout une mesure symbolique, il y a qu’à Matoto, l’initiative a été ancrée dans les mœurs citoyennes. « La commune de Matoto a créé un service communal d’assainissement qui travaille tous les jours et c’est un processus qui va continuer. Avec les moyens que nous possédons, on essaie toujours de faire le maximum. Ce que nous voyons sur le terrain nous interpelle, cela veut dire que nous devons renforcer la campagne de sensibilisation pour éduquer les populations à s’abonner à des services de salubrité », soutient N’faly Fanta Camara.

Souleymane Traoré, assistant technique du Directeur général de l’Agence nationale de l’assainissement et salubrité publique (ANASP), en profite, pour sa part, pour souligner l’importance de cette activité. Le curage des caniveaux en particulier, dit-il, participe de la « prévention des inondations, vu que bientôt la saison des pluies qui s’annonce ». En prévision donc de cette saison des pluies, il a été décidé d’identifier les points dits « critiques ». C’est ainsi que le marché aviation ou encore Tanènè et celui de Matoto ont été retenus, parce qu’à leur hauteur, les caniveaux débordent d’ordures de toutes sortes. Ce qui est susceptible d’obstruer le passage des eaux de ruissellement.

Outre le curage à proprement parler, la journée d’assainissement avait un volet sensibilisation des populations. Pour « ne pas que les endroits que nous assainissons servent de nouveau de lieux de dépôt d’ordures avant la saison des pluies », précise Souleymane Traoré.

Si la sensibilisation venait à ne pas marcher, la commune « a pris des arrêtés interdisant le dépôt des ordures dans les lieux publics, il y a des brigades de salubrité pour veiller à l’application de ces arrêtés et éventuellement interpeller les contrevenants », avertit l’assistant du DG de l’ANASP.

Aliou Maci Diallo pour LeDjely.com

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....