Ledjely.com
Accueil » Journée du 8 mars : des femmes du district de Sanoyah exposent leurs doléances à l’Etat
Actualités

Journée du 8 mars : des femmes du district de Sanoyah exposent leurs doléances à l’Etat

L’humanité a célébré ce vendredi 8 mars 2024, la journée internationale des droits des femmes sous le thème : “Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme“. Occasion que les femmes du district de Sanoyah et singulièrement celles du secteur Babayah ont mises à profit pour s’adresser aux autorités auxquelles elles ont fait part de leurs problèmes.

Si aux yeux de Yarie Bangoura, l’une d’entre elles, le 8 mars rime avec joie, il y a que cela coïncide cette année avec un certain nombre de difficultés concrètes auxquelles les femmes du secteur Babayah sont confrontées. « Au-delà de la joie, nous avons des difficultés ici à Babayah. Étant au centre de Sanoyah-km36, nous ne bénéficions d’aucun privilège du gouvernement, aucun accompagnement pour financer nos projets. Comme certaines femmes des groupements qui ont reçu des fonds pour la réalisation de leurs projets, nous les femmes de Babayah sommes mises à l’écart.  Et pourtant, nous pouvons aussi mener des activités comme l’agriculture, le commerce et la teinture. Mais malheureusement, nous ne sommes pas accompagnées. Nous demandons au général Mamadi Doumbouya et à son gouvernement de faire face aux préoccupations des femmes de Babayah. Nous voulons qu’il se déplace pour venir constater nos problèmes », indique-t-elle.

Delphine, elle, exprime des préoccupations se rapportant aux infrastructues sociales de base. « On n’a ni eau, ni courant. C’est pourquoi nous demandons au général Mamadi Doumbouya de nous venir en aide notamment la mise en place des groupements afin d’avoir un accompagnement financier du gouvernement. Si le gouvernement nous aide dans ce sens, on pourra aussi subvenir aux besoins de nos familles »

Un peu plus institutionnelle, Bountouraby Soumah, leur porte-parole, axe, elle, son discours autour du thème de cette année. « Cette année encore, la journée internationale de la femme qui a pour thème ‘’Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme’’, nous donne l’occasion d’apprécier les avancées réalisées en matière de promotion de la femme. C’est également le lieu de plaider pour une meilleure prise en compte de la femme et de son potentiel pour les futurs défis de notre pays. Il est plus que jamais essentiel de parvenir à l’égalité des sexes et au bien-être des femmes dans tous les aspects de la vie, si nous voulons créer des économies prospères et une planète saine », note-t-elle. Bountouraby qui appelle à faire confiance à la femme et à lui donner toute la place qui lui revient. C’est la société, dans son ensemble qui s’en portera mieux. « Ce thème est une invitation à donner davantage de pouvoir aux femmes, en ce sens que la femme est l’épicentre de la famille. Elle sait apaiser les tensions et calmer les cœurs, toutes choses qui font d’elle le socle d’une nation forte et unie »

La cérémonie a pris fin avec un défilé et la prestation des artistes.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Concert Audace : un événement musical incontournable à ne pas manquer !

LEDJELY.COM

Aminata Conté vs Charles Wright : la journaliste et le médecin obtiennent la mise en liberté

LEDJELY.COM

Maintien de “Bill Gates” en prison : “c’est un acharnement”, proteste son avocat

LEDJELY.COM

Musèlement de la presse : les acteurs vont demander une rencontre avec le général Doumbouya

LEDJELY.COM

Remy Lamah/SOGUIMAP : l’affaire renvoyée à l’audience du 16 mai

LEDJELY.COM

CRIEF : les 10 vendeurs de médicaments s’en sortent plutôt bien

LEDJELY.COM
Chargement....