Ledjely.com
Accueil » Kaloum : les victimes de l’explosion du dépôt exigent leur dédommagement
A la une

Kaloum : les victimes de l’explosion du dépôt exigent leur dédommagement

Les victimes de l’explosion du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum étaient de nouveau dans la rue ce jeudi 28 mars 2024, pour réclamer de l’Etat qu’ils soient dédommagés afin qu’ils puissent reconstruire leurs maisons et prendre leurs familles en charge. Au cours de la manifestation, une femme enceinte de 8 mois s’est évanouie sous l’effet du gaz lacrymogène.

De fait, aux victimes, les autorités ont toujours promis la reconstruction de leurs domiciles. Mais elles doutent quelque peu du respect de l’engagement. Surtout que la saison des pluies approche à grands pas. « Quelqu’un qui est resté inactif pendant 100 jours sans rien entamer, si celui-ci vous dit qu’il va construire vos maisons, cela prendra combien d’années ? C’est la grande question. Et quand les femmes sont sorties ce matin ils ont annoncé à la mosquée que les concessionnaires (chez lesquels les victimes sont relogées) sont convoqués au gouvernorat. Nous voulons qu’on reconstruise vos maisons, parce que nous savons déjà que le recasement est impossible, car il n’y a pas d’endroit. S’ils avaient un endroit, ils nous auraient proposé. Si au bout de 100 jours, l’Etat n’a pu rien proposer, c’est que la question du recasement n’est pas à l’ordre du jour », indiquait ce matin une des victimes sollicitée dans l’émission ‘’Les GG’’ d’Espace TV.

Même l’idée que l’Etat fasse un plaidoyer en direction des concessionnaires qui hébergent ces familles victimes, ces dernières trouvent que cela intervient trop. Vu que c’est seulement maintenant qu’on commence à en parler. « L’Etat a failli et il est en manque de volonté. Dans l’urgence, nous voulons que l’Etat dédommage ces différentes familles pour que chacune d’elle entame la reconstruction. Les matériels et l’argent qui ont été donnés aux sinistrés par les bonnes volontés, qu’on nous les donne pour reconstruire nos familles »

En tout cas, si rien n’est fait, le collectif des victimes n’exclut d’intenter une procédure judiciaire contre l’Etat et la Société nationale des pétroles (SONAP).

Fodé Soumah

Articles Similaires

SONAP : la ‘’construction de nouveaux dépôts pétroliers’’, la priorité de Moussa Cissé

LEDJELY.COM

Conakry : une importante quantité de la drogue Kush saisie par les services spéciaux

LEDJELY.COM

Maintien de “Bill Gates” en prison : “c’est un acharnement”, proteste son avocat

LEDJELY.COM

Musèlement de la presse : les acteurs vont demander une rencontre avec le général Doumbouya

LEDJELY.COM

CRIEF : les 10 vendeurs de médicaments s’en sortent plutôt bien

LEDJELY.COM

Presse : la HAC inflige une sévère sanction à Mamoudou Babila Keïta

LEDJELY.COM
Chargement....