Ledjely.com
Accueil » Ahmed Kanté vs ABC : le comparution de l’ancien ministre attendue le 8 juillet
A la uneActualités

Ahmed Kanté vs ABC : le comparution de l’ancien ministre attendue le 8 juillet

Le procès de l’ancien ministre des Mines, Ahmed Kanté, poursuivi par la société Africa Bauxite Corporation (ABC) s’est poursuivi ce lundi 24 juin au tribunal de première instance de Kaloum. La société ABC reproche à Ahmed Kanté et à deux autres de ses anciens employés Claude Lorcy et Philippe Rogers des faits présumés d’abus de confiance et de concurrence déloyale.

 A l’audience de ce lundi, les exceptions soulevées par les avocats du prévenu à l’audience passée ont été rejetées par le tribunal. Même si Ahmed Kanté et ses conseillers ont brillé par leur présence. Ce qui a irrité les avocats de la société ABC qui ont demandé au tribunal de décerner un mandat d’amener contre Ahmed Kanté pour sa comparution et d’ordonner la poursuite des débats. « Nous avons demandé au tribunal (…) que soit décerné un mandat d’amener contre ces prévenus ou bien de continuer les débats qui peuvent se tenir parce qu’on peut juger quelqu’un par défaut réputé contradictoire…Nous sommes confiants en la justice. Les exceptions qui ont été soulevées juste pour tirer la procédure en longueur et pour des fins dilatoires ont été rejetées. Il y a la question de l’irrecevabilité tirée de la chose jugée du défaut de qualité ont été rejetées. Ensuite, le tribunal a joint au fond l’exception tirée de la recevabilité de la constitution de la partie civile et le tribunal a ordonné la continuation des débats. Mais les prévenus étaient absents », a indiqué Me Alkaly Mohamed Touré, l’avocat d’ABC.

 Quant à lui, le représentant du ministère public a sollicité le renvoi de l’affaire à une autre audience. « Monsieur le Président, qu’il vous plaise de renvoyer l’affaire pour permettre au ministère public de faire des diligences en bonne et due forme pour que des décisions qui seront prises soient exemplaires… », a-t-il demandé.

Une requête qui a fait bondir la partie civile.  « Parce que nous estimons que le parquet devait plutôt s’insurger contre cette défense du prévenu, d’autant plus le renvoi est contradictoire. La dernière fois, le prévenu et ses conseillers étaient là, mais ils n’accordent pas d’importance à la procédure… », se justifie l’avocat de la société minière.

Après avoir écouté les différentes parties, le président du tribunal a d’abord rejeté cette demande de la partie civile relative au mandat d’amener contre l’ancien ministre et ses compagnons. Ensuite, il a renvoyé l’affaire au 8 juillet prochain pour la comparution du prévenu Ahmed Kanté et la continuation des débats.

 Fodé Soumah

Articles Similaires

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM
Chargement....