Ledjely.com
Accueil » Le Gouvernement guinéen et l’Unicef célèbrent la Journée de l’enfant africain
Actualités

Le Gouvernement guinéen et l’Unicef célèbrent la Journée de l’enfant africain

La journée de l’enfant africain est célébrée chaque année par les États africains en mémoire du massacre des élèves noirs qui aspiraient à une égalité de droit et de chance à l’éducation à Soweto en Afrique du Sud, c’était en 1996. En Guinée, sa célébration en différé ce 26 juin 2024, a été l’occasion pour le gouvernement et à son partenaire UNICEF de plaider pour un accès équitable à l’éducation pour tous les enfants.

La journée a été célébrée à la Cité Solidarité, sise Taouyah en présence de Charlotte Daffé, la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, Aminata Kaba, la ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, et Jean-Paul Cedy, le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation, du Parlement des enfants de Guinée et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

Dans son discours, Alessia Turco, représentante adjointe de l’UNICEF en Guinée, a souligné, données à l’appui, les défis plutôt préoccupants en rapport avec l’éducation : « En Guinée, 1,2 millions d’enfants en âge d’aller à l’école ne sont pas scolarisés. De plus, seulement 11 % des filles scolarisées terminent le premier cycle de l’enseignement secondaire, avec un taux encore plus faible de 3 % en zone rurale. Ces chiffres préoccupants montrent que le système éducatif guinéen est encore inégalitaire ».

Alessia Turco, Représentante adjointe de l’UNICEF en Guinée

Poursuivant, elle a tenu à louer les efforts du gouvernement guinéen en faveur d’une éducation pour tous les enfants, à travers la gratuité de l’enseignement primaire et secondaire : « Pour ce faire, les ressources nationales allouées à l’éducation, sont passées de 12, 6 % en 2022 à 15 % en 2024. Ces efforts positifs doivent donc se poursuivre pour atteindre la norme de 20 % en 2025, ce qui permettrait au gouvernement guinéen d’honorer ses responsabilités envers les enfants de la Guinée et d’encourager les partenaires à renforcer leur appui. »

Charlotte Daffé et Aminata Kaba, respectivement ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables et ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi

Cependant, près de quatre décennies après le massacre des écoliers de Soweto, Mariama Djoulde Barry, représentante des enfants de la Cité de Solidarité regrette qu’il y ait toujours des inégalités dans la scolarisation des enfants. « On parle toujours de disparité, je voudrais donc profiter de ce court message pour interpeller les autorités au plus haut niveau de la nécessité impérieuse de trouver des créneaux favorables à l’éducation des enfants de Guinée et d’Afrique sans exclusion, », interpelle-t-elle. Et d’ajouter, « les enfants de la Cité de Solidarité, par ma voix, sollicitent, à l’occasion de cette journée mémorable, un accompagnement intégré de tous les enfants vivants dans la Cité ».

Dans son discours de circonstance, la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, a fait une grande annonce susceptible d’impacter des milliers d’enfants partout en Guinée. « En guise d’innovation et en prélude à la prochaine rentrée scolaire, nous avons officiellement lancé l’identification sur tout le territoire national de 3000 enfants à besoins scolaires ou à risque d’abandon scolaire pour un accompagnement en kits de première nécessité. Je voudrais vous exhorter tous à soutenir la mobilisation de ces kits scolaires », sollicite Charlotte Daffé.

Charlotte Daffé, la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables

Devant les enfants de la Cité de solidarité, des projections, prestations artistiques et panels sur l’éducation des enfants ont rythmé la commémoration de la journée africain portant sur le thème « l’éducation pour tous les enfants en Afrique, l’heure est venue ».

Diarouga Aziz Baldé

Articles Similaires

De l’eau potable à l’école primaire de Gbackédou

LEDJELY.COM

Dubaï : comment des africains ont été dupés par une « sulfureuse » société immobilière, dénommée The First Group…

LEDJELY.COM

Environnement : EDG et ses partenaires se mobilisent pour la réhabilitation des têtes de sources de quatre barrages hydroélectriques à Kindia

LEDJELY.COM

Guinée : le ver est-il dans le fruit ?

LEDJELY.COM

Santé : le comité technique du projet sur l’analyse approfondie du genre dans la vaccination se réunit à Conakry

LEDJELY.COM

Dispartion de Foniké Menguè et Billo Bah : l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains condamne et appelle à des enquêtes

LEDJELY.COM
Chargement....