Ledjely.com
Accueil » PRESIDENTIELLE 2020 : la CEDEAO présente son rapport d’audit du fichier électoral
A la une Actualités Politique

PRESIDENTIELLE 2020 : la CEDEAO présente son rapport d’audit du fichier électoral

Les experts de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) ont présenté ce mercredi 23 septembre à Conakry, leur rapport d’audit du fichier électoral biométrique de la Guinée, en prélude à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain, dont le nombre d’inscrits s’élève à 5 410 089 électeurs.

Lors de la lecture du rapport, le général Francis Behanzin, commissaire aux Affaires politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO a déclaré : « Au total, 24 374 mineurs ont été radiés. Il y a  eu 375 mille électeurs qui ont été inscrits lors de la révision électorale, après le fichier de mars 2020 (…) Il y a eu 2 950 de fiches de radiation de décès constatés. Globalement, après les consolidations et à l’issue de la révision exceptionnelle de juillet-août 2020, le fichier brute est passé de 5 millions 323 mille 679 électeurs à 5 millions 699 mille 677 enregistrements. Après la radiation des 24 mille électeurs mineurs, les 343 déclarés décédés, 552 mille électeurs sans pièces justificatives, le retrait de 212 mille doublons et 84 fraudes à l’identité, le fichier global des électeurs s’élève à 5 410 089 électeurs, dont 5 millions 319 mille sur le territoire guinéen et 90 943 électeurs pour la diaspora », a-t-il indiqué.

Poursuivant, sa présentation, M. Behanzin a ajouté que suite à la révision réalisée sur le territoire guinéen, cette fois-ci, sans la diaspora, le fichier guinéen a connu un accroissement par rapport à mars 2020 de 86 410 électeurs. « La proportion de la population électorale par rapport à la population générale estimée en 2019 par le Recensement général de la population et de l’habitat réalisé en 2014 est de 42%. Conclusion, les travaux d’assainissement ont permis de radier du fichier électoral consolidé les mineurs (0,42%) et les doublons (3,50%). En outre, sur le fichier, il n’existe aucun électeur sans pièce justificative. En conclusion définitive, le fichier électoral de la Guinée est débarrassé de toutes les anomalies rencontrées et il est de qualité suffisante pour les prochaines élections », a souligné le commissaire aux Affaires politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO.

Balla Yombouno

Articles Similaires

CRISE POST-ÉLECTORALE : affrontements et pillages à Conakry et dans certaines villes guinéennes

LEDJELY.COM

La Guinée n’est pas encore une société de droit

LEDJELY.COM

Me MORY DOUMBOUYA : « aucune velléité de déstabilisation du pays ne sera tolérée »

LEDJELY.COM

Après la présidentielle, Conakry sombre dans la violence !

LEDJELY.COM

SCRUTIN DU 18 OCTOBRE : ce que l’INIDH recommande à la CENI, à la population, aux partis politiques et aux candidats

LEDJELY.COM

L’Afrique de l’ouest en feu, la CEDEAO atone

LEDJELY.COM
Chargement....