Ledjely.com

Accueil » AVICULTURE : INTRAVIC et ses partenaires outillent des jeunes entrepreneurs en techniques avicoles
Actualités Entrepreneuriat Guinée

AVICULTURE : INTRAVIC et ses partenaires outillent des jeunes entrepreneurs en techniques avicoles

Un séminaire de formation a été initié à l’intention des jeunes aviculteurs sur le thème ‘Entreprendre pour réussir en aviculture’. Une initiative d’intravic (intrants pour l’aviculture) en collaboration avec le ministère de l’élevage, celui de la jeunesse et de l’emploi jeune pour venir en appui aux jeunes entrepreneurs qui évoluent dans ce secteur.

Des  aviculteurs guinéens font face à d’énormes contraintes liées notamment au manque de financement, à l’approvisionnement en aliments de volailles et surtout à la concurrence « déloyale » des importateurs de la viande de poulet. D’où la nécessité de cette session de formation.

Selon les  études menées par certaines ONG et institutions, l’approvisionnement en aliments de volailles constitue l’une des plus grandes contraintes auxquelles les producteurs locaux font face au quotidien.  Et Cette formation intervient après une prise  de contact des initiateurs avec certains éleveurs de l’intérieur du pays.

Alhassane Sow, technicien des fermes  avicoles évolue à Kindia. Pour lui, cette session de formation vient à point point nommé car assure-t-il il assez de problèmes sur le terrain. Il attend beaucoup des experts : «  la filière avicole est souffrante, nous avons des difficultés majeurs comme les problèmes de mesure de biosécurité qui nous encombre mais de nos jours nous sommes en train de travailler la dessus. Il y a aussi le problème d’alimentation qui est un problème fondamental, parce qu’aujourd’hui en Guinée au niveau de l’agriculture tu vas commencer une formule alimentaire mais tu ne peux  pas l’achever parce que la formule alimentaire que tu  disposes peut changer chez le fournisseur, chose qui cause un problème de digestion chez les animaux.  Mais nous sommes rassurés qu’avec ces formateurs, et nos  partenaires  guinéens à  sa tête Maimouna et Azizatou  expertes  en alimentation animale  et les Belges  experts en matière d’équipements volaille qu’ils nous fournirons des aliments de qualité ».

Maimouna Keïta (d’intravic), connue dans la fabrication d’aliment de volaille a cerné certains problèmes rencontrés par les aviculteurs de Guinée. C’est dans ce cadre qu’elle s’engage à apporter son expertise : « nous avons décidé avec un soucis de proximité en appui avec nos partenaires Belge Intraco d’écouter les éleveurs Guinéens voir qu’elle est leur problématique et voir comment ensemble comment nous pouvons répondre aux besoins des éleveurs Guinéens et comment nous pouvons promouvoir, participer à la promotion de l’aviculture en Guinée.  Pour ça nous avons visité certaines régions dont les éleveurs sont représentés à ce séminaire ».

Azizatou Keita, de l’Intravic, formatrice en aviculture, renchérit en mettant l’accent sur le choix du thème ‘Entreprendre et réussir’ : « Quand on est allée  à  la rencontre des aviculteurs,  ils se plaignent souvent d’une activité qui au final n’est pas rentable.  Alors dans notre démarche, on a pris le temps d’expliquer aux éleveurs comment faire en sorte que leur activité soit rentable. Ensuite, notre objectif c’est la jeunesse, on estime que la jeunesse guinéenne a besoin de soutien pour promouvoir l’aviculture, d’où le choix du thème. L’aviculture c’est un secteur porteur et rentable. Quand on regarde les pays voisins, ils sont beaucoup plus en avance que nous. Nous nous voulons développer ce secteur  mais en incluant  fortement la jeunesse guinéenne ».

Steven Van Caekenberghe, expert belge et formateur, explique : « Nous faisons en sorte que les éleveurs qui sont présents à ce séminaire aient la possibilité désormais d’introduire dans leurs fermes les compétences et techniques apprises ici pour mieux réussir dans la production. Par exemple les compétences biosécurité. En plus, on voit que beaucoup de fermes font les désinfections  mais pas à la manière juste. Alors on doit adopter quelque chose pour avoir les bons résultats ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

« Pourquoi ils nous ont violées… », une victime témoigne à visage découvert

LEDJELY.COM

SIGUIRI : un détenu se donne la mort par pendaison

LEDJELY.COM

REOUVERTURE DES CLASSES : le casse-tête des parents d’élèves

LEDJELY.COM

GUINEE : le Président, le fils prodige et la chute inattendue

LEDJELY.COM

CARBURANT : la baisse ne se répercute pas encore sur le transport

LEDJELY.COM

GUINEE : Douze ans après le massacre du stade, encore plus d’incertitude pour la justice suivant le récent coup d’État

LEDJELY.COM
Chargement....