Ledjely.com

Accueil » SOCIETE : la région de N’Zérékoré dotée d’un tribunal pour enfant
A la une Actualités Guinée Guinée Forestière Société

SOCIETE : la région de N’Zérékoré dotée d’un tribunal pour enfant

Les autorités judiciaires de la région ont mis à profit la célébration, ce mercredi 16 juin, de la journée africaine de l’enfant pour inaugurer les locaux du tribunal pour enfants de N’zérékoré. Présidée par le préfet, Sâa Yola Tolno, la cérémonie s’est déroulée en présence des acteurs de la chaîne pénale, des représentants des institutions internationales dont Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) ainsi que ceux d’ONG locales évoluant dans la protection des droits de l’enfant.

Le tribunal pour enfant de N’zérékoré est logé dans un bâtiment de 4 bureaux. En outre, ledit bâtiment abrite une salle d’audience. Est également incorporé à ce tribunal, un espace d’écoute pour enfants aménagé dans l’enceinte de la maison centrale. La mise à disposition de ces infrastructures a été rendue possible grâce à un appui de l’Unicef.

Justement, selon le chef du sous-bureau de l’UNICEF N’zérékoré, la réalisation de ces édifices s’inscrit dans le cadre du partenariat entre son institution et le gouvernement guinéen en vue du renforcement de la chaîne pénale pour mieux protéger les mineurs en conflit avec la loi. Par la même occasion, Claude N’Gabou a réitéré la disponibilité de son institution à œuvrer au côté de l’Etat guinéen pour l’amélioration des droits et la protection de tous les enfants guinéens.

Pour sa part, le juge en charge pour enfant au TPI de N’zérékoré, a saisi l’opportunité pour faire l’état des lieux des enfants en conflit avec la loi. « En 2021, 3 condamnés, 3 autres ont bénéficié de relâchement alternatif avant qu’ils ne viennent à la justice, 10 ayant aussi bénéficié de placement alternatif après leur séjour à la maison centrale. Ce qui fait qu’aujourd’hui on se retrouve avec 11 nouvelles procédures depuis le début de l’année concernant 16 mineurs, 4 filles dont 10 ont bénéficié d’une ordonnance de garde provisoire confiés à leurs parents. Et une est en cavale », a indiqué le juge Kabinè Kéita.

De son côté, le procureur près le tribunal de 1ère instance de N’zérekoré, Sidiki Kanté a dans son discours de circonstance remercié l’UNICEF avant de rassurer : « la chaîne pénale sera encore plus dynamique dans le traitement des procédures concernant des enfants en conflit avec la loi. Nous vous garantissons aussi que les bâtiments réhabilités et tout leur contenu, seront bien entretenus et utilisés conséquemment pour la cause de tous les enfants en conflit avec la loi mais aussi ceux en danger ».

Au nom des autorités administratives de N’zérekoré, le préfet, Sâa Yola Tolno, s’est quant à lui, tout d’abord réjoui de la construction du tribunal pour enfants. Avant de plaider auprès des partenaires évoluant dans la région pour la réalisation d’un centre régional d’écoute et d’orientation des enfants, des jeunes et des personnes handicapées ainsi qu’un centre de transit pour enfants.

Pour améliorer le travail du tribunal pour enfants, l’UNICEF l’a doté de matériels informatiques, de source d’énergie et au niveau de la prison civile où séjournent des enfants en conflit avec la loi, des nattes, un écran, une antenne parabolique sont offerts.

Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Articles Similaires

« Pourquoi ils nous ont violées… », une victime témoigne à visage découvert

LEDJELY.COM

SIGUIRI : un détenu se donne la mort par pendaison

LEDJELY.COM

REOUVERTURE DES CLASSES : le casse-tête des parents d’élèves

LEDJELY.COM

GUINEE : le Président, le fils prodige et la chute inattendue

LEDJELY.COM

CARBURANT : la baisse ne se répercute pas encore sur le transport

LEDJELY.COM

GUINEE : Douze ans après le massacre du stade, encore plus d’incertitude pour la justice suivant le récent coup d’État

LEDJELY.COM
Chargement....