Ledjely.com
Accueil » ENSEIGNEMENT TECHNIQUE : la ministre Zenab Dramé lance les épreuves théoriques
ActualitésGuinée

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE : la ministre Zenab Dramé lance les épreuves théoriques

Après les épreuves pratiques des examens de sortie, session 2021, c’est au tour des épreuves théoriques d’être officiellement lancées. C’est ce jeudi 22 juillet que la ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Zenab Dramé, a donné le coup d’envoi de ces épreuves à l’école nationale de secrétariat d’administration et de commerce sous le signe de la tolérance zéro.

Cette année, ils sont au total 22 811 candidats dont 12 247 filles soit 53,68%, à affronter les épreuves théoriques et pratiques dans 124 filières de formation enseignées dans les écoles de types A et B. Ces examens théoriques se déroulent du jeudi 22 au mardi 27 juillet 2021 dans 67 centres d’examens, répartis sur toute l’étendue du territoire national.

Au centre de l’école nationale de secrétariat d’administration et de commerce, ils sont  347 candidats dont 239 filles toutes options confondues, répartis dans 18 salles avec 36 surveillants.

En lançant les épreuves, la ministre Zenab Dramé a souhaité bonne chance à tous les candidats, tout en les invitant à la discipline.  Elle veut aussi que les examens se déroulent sans aucun cas de covid-19 :« Cette année, c’est encore la tolérance zéro.  On vous invite à observer la discipline et à être très concentré sur les sujetsOn espère que le marché d’emplois vous recevra à bras ouverts et que vous à votre tour vous ayez les compétences pour pouvoir affronter ce marché ».

Et d’ajouter : « C’est vrai nous avons commencé cette année par les examens pratiques puisque vous avez constaté sur le terrain, c’est dit qu’on ne peut pas être dans l’approche par compétence (APC) et se focaliser sur les examens théoriques.  Il faut que les apprenants montrent ce qu’ils peuvent faire sur le terrain pour qu’on puisse comprendre s’ils sont bien outillés pour pouvoir affronter le marché de l’emploi.  Ce qui a amené le ministère à faire de nouvelles réflexions pour pouvoir trouver une solution adéquate pour permettre à nos apprenants   qui sortiront cette année d’être vraiment des apprenants compétitifs sur le marché national et international ».

Pour la réussite de ces examens, la ministre insiste sur la rigueur : « les délégués et les surveillants ont reçu des consignes fermes ce qui concerne la rigueur et aussi le principe de l’APC qui nous oblige à être plus rigoureux sur les examens et ne jamais accordé de tolérance aux apprenants dans toutes les filières confondues et toutes les mesures sont aussi prises pour pouvoir contrôler ces délégués qui sont dans les centres (…) Je crois que vous l’avez constaté dans nos examens pratiques.  Il y a eu vraiment une discipline remarquable et vous avez vu les produits que nos apprenants ont eu à faire dans ces examens pratiques qui ne soient plus des pièces poubelles, ce sont des pièces qu’on utilise au centre et dans la localité.  L’Etat ne perd plus de fonds en ce qui concerne les examens pratiques ».

Sékou 2 Camara, chef service examens, concours du ministère de l’enseignement technique, la formation professionnelle et de l’emploi, lui est revenu sur les conditions dans lesquelles ces examens se déroulent : «  les conditions sont toujours particulières et reposent toujours sur la rigueur au niveau des apprenants pour concrétiser les trois ans de formation».

Ces épreuves théoriques prennent fin le 27 juillet prochain, s’en suivra la correction. La date de la publication des résultats n’est pas encore fixée.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Youssouf Konaté, sage de Kankan : « S’il y a entente entre Peuls et Malinkés, … »

LEDJELY.COM

Lambanyi : le 4ème étage d’un immeuble parti en fumée

LEDJELY.COM

BEPC : des surveillants et candidats éliminés

LEDJELY.COM

Mois de l’enfant : Le Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables et ses partenaires lancent les plaidoyers communautaires sur le droit des enfants à l’éducation

LEDJELY.COM

Guinée : les autorités atrophient le paysage médiatique, RSF appelle la CEDEAO à réagir

LEDJELY.COM

Sénégal : face au débat ouvert sur la dette fiscale des médias, RSF appelle à la réforme des aides publiques

LEDJELY.COM
Chargement....