Ledjely.com
Accueil » MEA CULPA : le chanteur M’boma se confond en excuses
A la une Actualités Culture Guinée Société

MEA CULPA : le chanteur M’boma se confond en excuses

La pression a eu raison de sa témérité. Alors qu’il menaçait de poursuivre quiconque persisterait à le critiquer par rapport à sa chanson controversée, M’boma, l’auteur du morceau ‘’Ko Touba & Oundougal’’ revient subitement à de meilleurs sentiments. Les menaces conjointement proférées par le Bureau guinéen des droits d’auteur (BGDA) et l’Office de protection du genre, de l’enfance et des mœurs (Oprogem) sont-elles passées parlées ? En tout cas, ce samedi 14 août 2021, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, il admet son erreur et demande pardon aux femmes qui ont été heurées par les propos tenus dans sa chanson.  

C’est le jeudi 12 août 2021que plusieurs ONG avaient, dans une déclaration conjointe, dénoncé les propos de l’artiste dont la tube ‘’Ko Touba & Oundougal’’, disaient-elle, incite « explicitement aux hommes de privilégier les relations sexuelles avec les petites filles de 10 à 15 ans ». Dans la même chanson, poursuivaient les ONG, l’artiste disait qu’à 20, les filles deviennent « un trou sans fond dans lequel l’homme risque de se noyer ». A la suite de cette levée de boucliers, M’boma avait fait une vidéo sur Facebook pour menacer de poursuivre toutes les personnes qui persisteraient à associer son nom à cette affaire. Il était en cela encouragé quelques internautes qui trouvaient qu’il n’est pas le premier dont la chanson verse dans la vulgarité.

Sauf que dans des sorties relayées par quelques médias de la place, le BGDA et l’Oprogem avaient, eux aussi, pris fait et cause pour les ONG. L’artiste était même recherché, disait-on.

Cette implication des autorités aurait-elle alors convaincu le chanteur à faire amende honorable ? On peut le supposer !

D’autant que quarante-huit heures après les menaces empreintes de fierté qu’il proférait, M’boma dit regretter le contenu de sa chanson et présente ses excuses à toutes les femmes : « Je salue toutes les femmes. Je fais cette vidéo non pas pour manquer de respect à qui que ce soit mais plutôt pour l’erreur que j’ai commise. Je demande pardon à tous les Guinéens. Cette erreur, je ne l’avais pas prévue. Le son a été enregistré dans l’un de mes concerts. Depuis, il a été partagé plusieurs fois. De toute façon, c’est moi qui ai chanté, c’est moi qui ai tenu ces propos. Ce n’est pas parce que d’autres l’avaient fait ou avaient fait du mal qu’il faut faire la même chose. Je reconnais qu’il y a une erreur dans ce morceau et nous (lui et ses fans) avons tort. J’invite tous mes fans à demander pardon à toutes les femmes guinéennes », plaide-t-il. Puis, tirant les leçons de sa mésaventure, il invite les autres artistes à « de faire très attention dans les propos que nous véhiculons dans nos chansons ».

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

CRIEF : Ibrahima Kassory Fofana et Cie en audition

LEDJELY.COM

SANCTIONS CONTRE LA GUINEE : « Même le Nigeria ne s’en sortirait pas »

LEDJELY.COM

SPORT PROFESSIONNEL : la CBG offre un stade flambant neuf à la région de Boké

LEDJELY.COM

AFRIQUE DE L’OUEST : la parade souverainiste

LEDJELY.COM

GUINÉE : Abdoulaye Bah retenu au poste de contrôle de Koundara

LEDJELY.COM

NEW YORK : Discours du PM Bernard Goumou devant la 77ème Assemblée générale de l’ONU

LEDJELY.COM
Chargement....