Ledjely.com

Accueil » Lettre ouverte au Président de la Transition : Baïla Amadou Traoré
Actualités Tribune

Lettre ouverte au Président de la Transition : Baïla Amadou Traoré

Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, Colonel Mamady Doumbouya,

Dans le Communiqué n° 01/2021/PRG/CNRD en date du 5 septembre 2021, portant Prise effective du Pouvoir par les Forces de Défense de Sécurité, deux passages de votre discours historique ont particulièrement attiré mon attention et m’ont rempli d’espoir.

En effet, il s’agit de la référence, sans le citer, au Camarade Président Ahmed Sékou Touré quand vous avez déclaré que : « le Guinéen respecte sa parole, c’est ça la dignité. L’harmonie entre le dire et le faire. » ; et de la citation du Président Jerry Rawlings nommément cité : « si le Peuple est écrasé par ses élites, il revient à l’Armée de rendre au Peuple sa Liberté. »

Monsieur le Président de la Transition,

Dans votre discours en date du 6 septembre au Palais du Peuple, vous avez également déclaré que : « il n’y aura aucun esprit de haine ni de vengeance. Il faut dire qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières mais la Justice sera la boussole qui orientera chaque citoyen Guinéen. ».

Ces déclarations suivis d’actes fort symboliques comme le recueillement au cimetière de Bambéto et au stade du 28 septembre en hommage aux victimes de violences politiques dans notre pays, ont renforcé l’espoir et la confiance d’une très grande partie du peuple de Guinée en vous.

Monsieur le Président de la Transition,

La Charte de la Transition, loi fondamentale du pays durant la période de Transition, érige en son article premier « la Justice et la Responsabilité » comme valeurs et principes devant guider la Transition et fait de vous le garant des droits et libertés qui doit veiller à l’application de la Charte conformément à ses articles 38 et 39.

L’article 81 de la Charte de la Transition dispose que « sauf abrogation expresse, les dispositions de la législation et de la réglementation en vigueur non contraires à la présente Charte demeurent entièrement applicables. », confirmant ainsi l’ordonnance n° 2021/001/PRG/CNRD/SGG en date du 16 septembre 2021 portant prorogation des lois nationales, des conventions, traités et accords internationaux en vigueur.

Monsieur le Président de la Transition,

Depuis quelques semaines, l’opinion publique constate avec une certaine inquiétude une série d’actes présumés posés par des éléments du Groupement des Forces Spéciales qui violent clairement les procédures établies notamment par le Code de Procédure Pénale en vigueur. Il s’agit des descentes musclées et nocturnes (i) au domicile de l’ancien Ministre Tibou Kamara, (ii) dans les locaux du Groupe de média Djoma Média, et (iii) au domicile du Colonel Amara Camara, commandant de la compagnie mobile d’intervention et de sécurité numéro 21 de Cosa.

Monsieur le Président de la Transition,

Les Guinéens sont conscients que des crimes et des délits politiques, financiers et de droit commun ont été commis ces dernières années et ont grand espoir que justice soit faite. Cependant cette Justice doit être faite dans les règles de l’art afin de ne souffrir d’aucune illégalité encore moins d’illégitimité, car comme l’apprenne tous les étudiants en droit, « la forme commande le fond ». Une Justice équitable fera jurisprudence pour les futures générations de dirigeants qui auront des précédents dissuasifs.

Si Jerry Rawlings est entré positivement et définitivement dans la mémoire collective du Peuple Africain, c’est sans doute et particulièrement parce qu’il a appliqué la loi sans considération personnelle ou affective à tous les citoyens, y compris des membres de sa famille.

Monsieur le Président de la Transition,

Enfin je termine mon propos en exposant que j’ai eu l’insigne honneur et l’immense joie d’assister à votre cérémonie d’investiture. Je vous ai beaucoup regardé, observé, écouté attentivement et lorsque vous vous êtes approché à quelques mètres de moi, je n’ai pu contenir mon émotion et j’ai formulé à très haute voix cette prière : Que Dieu vous protège et vous accompagne Monsieur le Président.

Je suis convaincu que l’immense majorité du Peuple de Guinée formule cette même prière à votre égard car le destin de la Guinée dépend aujourd’hui de votre clairvoyance.

Baïla Amadou Traoré,

Citoyen prétendument engagé

Articles Similaires

Le colonel Mamadi Doumbouya au chevet de M’mah Sylla, victime de viol

LEDJELY.COM

RACKETS ET EXTORSION : Mamadi Doumbouya met en garde gendarmes et policiers

LEDJELY.COM

DABOMPA : les vendeuses rechignent à libérer les abords du marché

LEDJELY.COM

TRANSITION EN GUINEE : quelles perspectives pour la Justice ? (1ère partie)

LEDJELY.COM

Journée de la canne blanche : Les aveugles et malvoyants interpellent les usagers de la route  

Ledjely.com

Communique de la Banque Islamique de Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....