Ledjely.com
Accueil » Le CNRD réitère sa fermeté quant aux « bavures » des militaires
A la uneActualitésGuinéePolitique

Le CNRD réitère sa fermeté quant aux « bavures » des militaires

Si au lendemain de sa prise de pouvoir, le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) avait clairement mis en garde contre les agissements déviants de militaires ou de forces de l’ordre qui seraient tentés de croire que tout leur est permis en cette période d’exception, ces derniers temps, on a pu penser que cette première ligne de fermeté a était tombée en désuétude. Faux, répond la junte à travers notamment le ministre secrétaire général à la présidence de la République. En marge d’une conférence de presse qu’il a animée ce samedi 23 octobre, le colonel Amara Camara, admettant qu’il n’y a pas eu de communication sur les agissements peu honorables dont certains hommes en uniforme se sont rendus coupables ces dernières semaines, assure néanmoins que des sanctions ont été prononcées. Et qu’il en sera toujours ainsi.

Selon le colonel Amara Camara, une des manifestations les plus éloquentes de la détermination des nouvelles autorités à sévir contre les brebis galeuses au sein de l’armée et des forces de l’ordre se trouve incarnée par la « mise en place d’un numéro vert à la disposition de la population pour les protéger contre les effets négatifs des soldats et des porteurs d’uniformes ».

Il reconnait par ailleurs qu’il n’y a pas que les deux militaires radiés suite à un acte de vandalisme, tout au début du règne du CNRD qui aient fait l’objet de sanctions.  « Il y a eu deux autres cas en dehors du premier pour lesquels il n’y a pas eu de communication ». Mais il rassure que dans ces deux derniers cas, « des procédures normales et judiciaires ont été engagées. Des personnes se trouvent à la maison centrale liées à des comportements très indigne des soldats ». Les agents ayant fait une descente dans les locaux de Djoma médias en font-ils partie ? Il n’a pas voulu être aussi explicite.

En tout état de cause, le colonel Amara Camara tient à faire savoir que les « hommes qui sortent et vont chez les opérateurs économiques, chez les industriels pour demander une cotisation, une assistance du CNRD ne sont pas mandatés par le CNRD ». Ces comportements relèvent même, dit-il, de « l’escroquerie et de l’indignité des hommes qui se comportent comme ça ».

Mais, rappelle-t-il, la collaboration sera indispensable pour venir à bout du phénomène. Il invite en conséquence à utiliser les numéros verts ‘’122’’ et 100’’ pour aider à lutter contre ces comportements indélicats.

Du côté des autorités, dit-il, d’une part, « la police militaire a eu des moyens supplémentaires pour continuer à faire des opérations de patrouille dans la ville de Conakry pour non seulement dissuader ces gens-là mais également pouvoir prendre en compte des militaires errant  pour les ramener  au camp et les mettre à la disposition de leurs commandants d’unités pour que le service pour lequel ils sont payés puisse se faire normalement, dans les règles de l’art. D’autre part, invite à porter plainte contre « tous les militaires qui sortent dans les quartiers, partent dans les usines pour dire qu’ils sont à la mission du CNRD. Car en réalité, « personne n’est en mission du CNRD »  martèle le colonel Amara Camara.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

Retrait des agréments des médias : « La mesure ne constitue pas une entrave à la liberté de la presse »

LEDJELY.COM

Guinée : ABLOGUI lance son application GquiOse dédiée à la santé reproductive

LEDJELY.COM

Santé : la Guinée signe le plan d’adhésion pour l’indépendance vaccinale

LEDJELY.COM

Santé et droits sexuels reproductifs des adolescents : Plan International Guinée travaille à l’engagement de toutes parties prenantes

LEDJELY.COM

Présentation de politique générale du Gouvernement : le Premier ministre attendu ce lundi devant le CNT

LEDJELY.COM

Culture : le ministre Moussa Moïse Sylla signe une convention de management en vue de la relance des ballets africains de Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....