Ledjely.com
Accueil » TRANSITION : acceptons de gagner ensemble, plutôt que de perdre ensemble
A la uneGuinéePolitiqueTribune

TRANSITION : acceptons de gagner ensemble, plutôt que de perdre ensemble

La Guinée a trop longtemps souffert de la division de ses filles et fils. Trop longtemps notre pays a inutilement fait du surplace, en raison de la démesure d’égo qui empêche la plupart des acteurs nationaux étatiques et politiques, à faire de l’intérêt général de la nation la priorité de leurs préoccupations. 

Je ne suis pas un équilibriste. Je me suis démarqué dans mes prises de position, chaque fois que cela a été nécessaire. Dans cette veine, je pense qu’il serait regrettable voire dommageable que la question du chronogramme de la Transition replonge la Guinée dans une nouvelle crise aux conséquences imprévisibles.

Côté État, un document des étapes clés et actions essentielles vers l’ordre constitutionnel a été proposé. On peut reconnaître et concéder aux Politiques, l’inquiétude qu’ils éprouvent d’avoir été ignorés dans le processus d’élaboration de ce document de haute portée politique. Leur implication en amont aurait eu la vertu de prévenir certaines difficultés qui s’inviteront immanquablement sur la table de discussion. Ce qui aurait grandement facilité les débats à venir autour de la question.

Côté Acteurs Politiques, la question se pose en termes de : « Peut-on jamais revenir sur ce qui est fait » ? Revisitons notre histoire politique récente pour le savoir. Au demeurant, la proposition d’étapes et d’actions faite, constitue un acte significatif dans la démarche vers l’ordre constitutionnel. Il est judicieux de saisir l’occasion et d’avancer.

Nos souvenirs sont encore tout frais de la spirale de violences qui s’est emparée de la Guinée ces dernières années avec son corollaire de morts, blessés graves et destruction de biens. Cela devrait constituer un motif fort d’engagement à rallier la table de discussions pour y démontrer l’amour et la foi en l’unité de la Guinée. Ça va se savoir à travers les positions relatives qui y seront adoptées, à travers la pertinence et la cohérence des argumentaires qui y seront développés. L’histoire jugera du reste. En la circonstance, l’histoire est un bon juge.

Puisse Dieu faire que les vieux démons de la division ne reviennent entacher cette Transition, pour la construction d’un ordre constitutionnel paisible dans le pays.

Aameen !!!

Elhadj Sény Facinet Sylla 

Membre du CNA 

2ème Vice-Président du CNT

Articles Similaires

DELIVRANCE DE DOCUMENTS OFFICIELS : l’ANLC met en garde ceux qui s’adonnent à la corruption

LEDJELY.COM

MATOTO : un jeune ‘’consommateur de Kush’’ se tue par pendaison

LEDJELY.COM

JUSTICE : les audiences criminelles foraines s’ouvrent à Mandiana

LEDJELY.COM

CONTRE LES VBG : la « masculinité positive » en débat à Conakry

LEDJELY.COM

ACCIDENT DE LINSAN : « le frein a lâché », témoigne un rescapé

LEDJELY.COM

29 ans après, Houphouëtiste un jour mais pas toujours ?

LEDJELY.COM
Chargement....