Ledjely.com
Accueil » JUSTICE : vers le boycott des audiences de la Cour d’appel de Conakry dès ce mercredi
ActualitésGuinéeJustice

JUSTICE : vers le boycott des audiences de la Cour d’appel de Conakry dès ce mercredi

Sauf changement de programme, les avocats comptent boycotter les audiences de la Cour d’appel de Conakry à compter de demain mercredi 27 avril 2022 jusqu’au mercredi 04 mai 2022. L’annonce a été faite ce mardi 26 avril par le bâtonnier Me Djibril Kouyaté lors d’un point de presse animé par le Barreau de Guinée.

Selon le bâtonnier Me Djibril Kouyaté, ce boycott faite suite au refus d’inscription au tableau de l’ordre de Monsieur Mohamed Aly Thiam , ancien magistrat. Il est ordonné son inscription et enjoint au Barreau de Guinée de lui faire prêter serment dans un délai de 15 jours à compter de cette date.

« Le Conseil de l’Ordre, en prenant acte de cette décision inique et attentatoire à l’indépendance du Barreau, regrette cependant le mépris et l’éternel esprit corporatif qui ont guidé ces magistrats dans la prise de leur décision et qui indique clairement leur volonté de se reverser au Barreau une fois à la retraite.  Depuis ce jour, Monsieur Mohamed Aly Thiam, au visa du dispositif de cette décision, qui n’est même pas encore rédigée, s’arroge allègrement le titre d’Avocat et distille tant dans la presse que sur les réseaux sociaux et à ses relations qu’il prêtera serment dans un délai de 15 jours. Le Conseil de l’Ordre déplore ce comportement venant d’un ancien magistrat qui, malheureusement, ne sait que peu de choses des règles qui gouvernent la profession d’Avocat.

En plus de l’illégalité et de l’exagération qui expliquent l’arrêt du 22 avril 2022, rendu en assemblée générale de la Cour d’appel de Conakry, le Barreau de Guinée se sent aujourd’hui blessé et menacé au plus profond dans ses valeurs et dans son indépendance par des magistrats qui, à en croire cet arrêt, n’ont pas lu la loi L/2004/AN/014 du 26 Mai 2004 portant réorganisation de la profession d’Avocats ou tout au moins ne l’ont pas comprise.

Le Barreau de Guinée, toujours attaché à l’Etat de droit, rappelle qu’il ne négociera guère son indépendance contre une quelconque injonction d’où qu’elle vienne.

La Cour d’appel de Conakry, à force de vouloir faire plaisir à Monsieur Mohamed Aly Thiam et faire du Barreau de Guinée une maison de retraite, a rendu un arrêt dont elle ignore l’impossibilité de l’exécution ayant ordonné cette dernière à une instance n’ayant pas qualité », peut-on entendre dans la déclaration lue Me Kouyaté.

Plus loin, il a annoncé : « Dès à présent, le Conseil de l’Ordre des Avocats de Guinée ordonne à tous les Avocats le boycott des audiences de la Cour d’appel de Conakry du mercredi 27 avril 2022 au mercredi 04 mai 2022 inclusivement. Tout contrevenant sera passible de poursuite disciplinaire ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM
Chargement....