Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : l’entreprise burkinabè EBOMAF dans le viseur du ministre Yaya Sow
A la uneActualitésGuinéeHaute-Guinée

GUINÉE : l’entreprise burkinabè EBOMAF dans le viseur du ministre Yaya Sow

C’est l’un des sujets que le ministre des Infrastructures et des Transports a abordés ce mercredi 11 mai 2022 chez nos confrères de FIM FM dans l’émission Mirador, où il était invité. Selon Yaya Sow, malgré le décaissement d’un montant de 60 millions d’euros pour le bitumage de la route Kankan-Kissidougou, le constat sur le terrain est « malheureux ». Et c’est l’entreprise de travaux publics burkinabè EBOMAF qui se retrouve dans le viseur du ministre, soulignant que pour « des raisons inconnues » la route n’a toujours pas été bitumée alors des équipements ont disparu.

Revenant donc sur cette affaire, le patron des Infrastructures demande à ce que « des mesures appropriées » soient prises contre Mahamadou Bonkoungou, président-directeur général du Groupe d’EBOMAF. « La route Kankan-Kissidougou, c’est malheureux. Dans le contrat avec EBOMAF, 60 millions d’euros ont été décaissés mais la route n’a pas été faite. Des équipements ont disparu. Il va falloir prendre à la suite de cela des mesures appropriées contre Monsieur Mahamadou Bonkoungou. En attendant, on est en train de mettre des équipes là-bas pour réhabiliter la route », a annoncé l’ancien fonctionnaire de la CEDEAO

Par le passé, le groupe EBOMAF, à travers son PDG, avait dénoncé  un « non respect des engagements » dans cette affaire qui l’a lié avec l’État guinéen en 2013 et qui consistait à bitumer la route Kankan-Kissidougou, longue de 194 KM, pour un coût de 305 millions d’euros.

Selon nos informations, l’homme d’affaires menacerait même d’engager une procédure judiciaire contre l’État guinéen. Réagissant à cette menace de poursuite, le ministre a déclaré : « Il n’a qu’à le faire, mais sur les 60 millions d’euros qui ont été décaissés, il n’y a pas eu de route ».

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM
Chargement....