Ledjely.com
Accueil » Qui veut escroquer la SONAP ?
ActualitésGuinéePublireportage

Qui veut escroquer la SONAP ?

Le 10 mai dernier, c’est une curieuse correspondance que le Directeur général de la Société nationale des pétroles (SONAP) a reçue, avec en objet : ‘’Contrat d’importation XF Petroleum/SONAP’’. Amadou Doumbouya en est d’autant plus surpris et étonné que le nom de l’expéditeur – un certain Eric Agyemang, se présentant comme Directeur général de la société XP Petroleum Engineers Limited – ne lui dit rien et que par ailleurs, il n’a aucune idée du contrat dont il est question. La société en question n’ayant signé aucun contrat officiel connu, ni avec la SONIP, ni avec la SONAP qui a remplacé cette dernière.

En effet, en 2021, la SONIP qui devait assurer la charge du monopole d’importation du pétrole à compter du mois de novembre 2021, avait lancé un appel d’offres pour la fourniture de produits pétroliers (essence, gasoil, et jet A1) en République de Guinée pour une période de deux ans (2021-2023). Et à l’issue du dépouillement, le 5 août 2021, la ADDAX ENERGY a été retenue comme adjudicataire. Adjudication dont le processus de validation était en cours à la Présidence de la République lorsque les événements du 5 septembre 2021 sont intervenus.

Le contrat n’ayant pas été signé entre ADDAX et la SONIP, le CNRD, pour éviter une rupture d’approvisionnement du pays, avait alors autorisé la signature d’un avenant prorogeant le contrat alors en vigueur entre ADDAX et les marketers pour une période allant du 1er novembre au 30 avril 2022, soit 6 mois. En sorte que cet avenant N°2, signé le 18 septembre dernier, demeurait le seul contrat d’importation de produits pétroliers officiellement connu à la création de la SONAP par décret N°171 du 3 décembre 2021.

Aussi, le nouveau DG de la SONAP s’est mis en devoir d’accompagner la mise en œuvre de cet avenant jusqu’à son échéance. Mais justement, en prévision de cette dernière, la nouvelle société, dans le cadre de son monopole d’importation, a lancé en février dernier, un appel d’offres pour l’approvisionnement du pays en produits pétroliers pour la période allant de mai 2022 à avril 2024. Cette fois, c’est la société SAHARA qui a été adjudicataire du marché dont l’exécution effective a commencé en ce mois de mai 2022. Et c’est donc dans ce contexte qu’est arrivé le courrier dont nous parlions. Courrier se prévalant d’un contrat qui aurait été signé le 5 novembre 2021ernier.

Contrat signé en catimini ? En tout cas, personne n’en était informé. Mieux, on se demande bien comment un tel contrat a été signé, alors même que l’avenant autorisé par le CNRD était encore en cours.  Par ailleurs, dans le contexte de gel des comptes des sociétés publiques et régies, comment un contrat d’une telle envergure a-t-il été signé ? Autant de zones d’ombres qu’il revient à la société XF Petroleum et Engineers Limited et à l’ancien Directeur général de la SONIP, Famourou Kourouma, d’éclaircir.  En attendant, il importe de rappeler que la SONAP n’est pas un simple changement de dénomination de la SONIP d’alors. Elle est une nouvelle société publique avec ses attributions et sa personnalité juridique propres.

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM
Chargement....