Ledjely.com
Accueil » Interdiction du voile pendant les examens, principe de laïcité : voici ce qu’en pense Dr Dansa Kourouma
A la uneActualitésEducationGuinée

Interdiction du voile pendant les examens, principe de laïcité : voici ce qu’en pense Dr Dansa Kourouma

En Guinée,  le examens nationaux, session 2022 , démarrent le 06 juin  prochain sur toute l’étendue du territoire national et la rigueur est de mise  au niveau des responsables. Mais l’une préoccupations majeures chez certaines, c’est bien  l’interdiction du port du voile par les candidates.
La préoccupation a été soulevée ce samedi 28 mai 2022, par  un membre du « collectif ne touche pas à mon voile » , lors de la conférence débat animée par le président du conseil national de la  transition, Dr Dansa Kourouma à  l’université koffi Anan de Guinée. Face à cette question très pertinente sur la laïcité,  Dr Dansa Kourouma tranche en sa manière :  » la constitution de notre pays se prononcera clairement sur le principe de laïcité qui sont des principes intangibles.  Dans l’expérience constitutionnelle de la Guinée, toutes les constitution ont mis un accent particulier sur le principe de la laïcité,  de l’Etat.  Donc, celle qui sera élaborée en 2022 ne fera pas exception à la règle…. »
Quant à la question du port de voile par les candidates aux examens nationaux posée par une dame voilée,  Dr Dansa Kourouma répond :  »  ce qui est disposition constitutionnelle, nous allons garantir le principe de laïcité… la question liée au voile, dans le cadre de notre fonction de contrôle de l’action gouvernementale, nous allons interpeller le gouvernement sur la nécessité de respecter certaines dispositions.  Mais madame le droit rime avec le devoir.  Quand le rôle du surveillant est d’éliminer tous les facteurs qui peuvent entraîner la fraude lors de l’examen,  vous devez vous prêter au contrôle,  et le contrôle doit tenir compte de la sensibilité de chacun. Mais porter le voile ne veux pas dire qu’on peut pas vous contrôler, il faut que vous vous prêtez à ça. Sinon il y a les abus dans les examens qui vont se se régler à un autre niveau,  pas au législateur de régler ça.  Nous on ne peut faire qu’interpeller le gouvernement,  le ministre de l’éducation pour appliquer cette disposition de la laïcité en tenant compte des spécificités de chaque être humain,  c’est ça aussi les droits de l’homme ».
Balla Yombouno 

Articles Similaires

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM
Chargement....