Ledjely.com
Accueil » GUINEE : l’assurance automobile se butte à plusieurs obstacles
A la une Actualités Economie Guinée Société

GUINEE : l’assurance automobile se butte à plusieurs obstacles

En Guinée, le taux de pénétration de la culture d’assurance est très faible. Ce, en dépit de la récurrence des accidents comme on en a enregistré ces derniers temps. Et à en croire Hawa Tamboura, caoch en assurance, cela tient à plusieurs facteurs imputables aussi bien aux populations qu’aux compagnies d’assurance. Le tout sur fond d’un déficit criard de communication.

« Peu sont ces citoyens qui s’y intéressent. Pourtant, un contrat d’assurance automobile est obligatoire selon le code des assurances en son chapitre 5 article 61. Toute personne physique qui conduit un véhicule sur la voie publique est dans l’obligation de souscrire à un contrat d’assurance », martèle-t-elle. Il s’empresse néanmoins de reconnaitre qu’en Guinée, il y a un manque de communication sur le sujet.

En outre, Hawa Tamboura fait constater que ceux qui prennent l’initiative de souscrire à un contrat d’assurance violent le plus souvent les obligations vis-à-vis de leurs compagnies d’assurance. « Quand les consommateurs souscrivent à un contrat d’assurance dans une compagnie, ils se disent que c’est suffisant sans même prendre connaissance du fond. C’est là où le problème commence. Pourtant, lorsque vous décidez de souscrire à un contrat d’assurance dans une compagnie, dites-vous que vous avez désormais les obligations envers la compagnie, et elle aussi vous promet une indemnisation en cas d’accident », indique-t-elle.

La spécialiste ne dédouane pas pour autant les compagnies d’assurance qui, selon elle, ne font pas toujours l’accompagnement nécessaire, au-delà de la souscription par les clients. « C’est ce qui entraîne des incompréhensions en cas de sinistre du côté des clients qui pensent être obligatoirement pris en charge par des compagnies même lorsqu’ils n’ont jamais, eux, respecter les obligations qui les lient à celles-ci », estime-t-elle.

En tout cas, dit-elle, les efforts à consentir de part et d’autres sont importants. D’autant que le taux d’assurance notamment automobile en Guinée se situerait autour de 5 %.

Junior Leno

Articles Similaires

PLÉNIÈRE : deux accords ratifiés par le CNT

LEDJELY.COM

La BIG finance la production de 3 000 smartphones de la marque Kunfabo

LEDJELY.COM

Mory Condé assure ne pas vouloir « taire toutes les voix discordantes »

LEDJELY.COM

GUINEE : de nouvelles atteintes aux libertés d’expression et d’association

LEDJELY.COM

OFFICE NATIONAL DU TOURISME : Laye junior Condé dans le viseur de la CRIEF

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUE : près de 3 tonnes de cocaïne et 4 tonnes de cannabis incinérées

LEDJELY.COM
Chargement....