Ledjely.com
Accueil » Affaire « 100 et quelque milliards » entre Hamana S.A et Ecobank-Guinée : voici les raisons du contentieux juridique
ActualitésFinancesGuinéeJustice

Affaire « 100 et quelque milliards » entre Hamana S.A et Ecobank-Guinée : voici les raisons du contentieux juridique

L’affaire date de 2016, entre l’opérateur économique Mohamed Kourouma (PDG de la société Hamana S.A) et Ecobank-Guinée. Face à la presse ce mardi, Mohamed Kourouma est revenu longuement sur ce contentieux juridique qui l’oppose à l’établissement bancaire autour d’une somme de plus de 100 milliards de francs guinéens…

« Ecobank a été condamné en premier lieu à plus  53 milliards GNF et à plus de 8 millions USD, comme le trop perçu par la Cour d’appel de Conakry. Ce différend résulte des relations d’affaires entre la société Hamana S.A dont je suis le PDG et Ecobank, à la satisfaction de toutes les parties. Jusqu’en 2016, Ecobank a dit qu’il a donné 8 millions USD et moi, j’ai dit que j’ai versé 13 millions USD. Mais, après toutes les vérifications, la Cour d’appel a condamné Ecobank au paiement de la différence. Aujourd’hui, on nous dit que si on retire toute cette somme, Ecobank irait en faillite, alors que c’est mon propre argent. Je ne suis pas actionnaire dans Ecobank et ce n’est pas une amende contre elle. Il s’agit de mon argent que j’ai versé à Ecobank, dont je réclame le paiement. Ce dossier n’est pas le seul que j’ai par rapport aux présumées opérations malsaines d’Ecobank. J’ai un reçu de 310 000 USD que j’ai transférés de la banque UBS sur mon compte Ecobank. Après cette opération, quand on a vérifié, on a plus retrouvé les traces de cette transaction. Et quand j’ai demandé des explications, Ecobank m’a répondu qu’elle n’a pas reçu cet argent. C’est ainsi que je me suis tourné vers UBS pour savoir réellement si le transfert a été effectué. C’est en ce moment que cette banque suisse m’a conseiller d’aller à Ecobank et leur demander de faire un écrit à UBS pour dire qu’ils n’ont pas reçu (l’argent). Chose que Ecobank n’a jamais accepté. Curieusement, quelques temps après, on m’a rappelé pour me signifier qu’ils l’avaient omis quelque part et que l’argent est effectivement arrivé sur mon compte Ecobank. Tout ça pour dire que la Ecobank-Guinée était animée d’une mauvaise foi. Cela fait plus 5 ans que cette bataille perdure. Le secrétaire général de la FESABAG n’a rien fait pour la résoudre  », a accusé le PDG de la société Hamana S.A.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Tidiane Conté de l’UFR : « La Transition ne commencera jamais sans nous »

LEDJELY.COM

Guinée : les opposants au CNRD face à l’insurmontable défi de la mobilisation (Edito-Mognouma)

LEDJELY.COM

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM
Chargement....