Ledjely.com
Accueil » MAMADI DOUMBOUYA : « Nous ne reculerons devant personne »
A la une Actualités

MAMADI DOUMBOUYA : « Nous ne reculerons devant personne »

Réconciliation nationale et fermeté vont-elles de pair ? C’est en tout cas ce que voudrait démontrer le colonel Mamadi Doumbouya. Ainsi, ce mercredi 24 août 2022, en recevant le rapport sur les Assises nationales intitulées journées de ‘’Vérité et de pardon’’, le président de la Transition a martelé de nouveau sa détermination à poursuivre le chantier des reformes. Pas question de reculer, dit-il sur un ton martial.

Si tout le monde admet la nécessité d’un travail de réconciliation en Guinée, pour le président de la Transition, cela ne doit aucunement entraver les réformes que lui et ses camarades du CNRD sont en train de mener. Quitte à ce que des intérêts individuels et égoïstes en soient affectés. « Nous nous sommes engagés à faire une rupture en procédant à des réformes. Aucun développement n’est possible sans justice, sans la lutte contre la corruption. Les changements sont dès fois accompagnés d’inconfort. Dans le cas de notre pays, ça touche des intérêts individuels et égoïstes parfois, qui bloquent malheureusement l’unité et le rassemblement de la Guinée », déclare le colonel Mamadi Doumbouya.

Et comme s’il s’adressait à ses opposants, il poursuit : « Nous ne pouvons continuer à freiner le développement de notre pays en se cachant derrière les considérations irrationnelles qui sont l’ethnie, la religion ou la région et très souvent la politique ». Et au cas où ce ne serait pas clair, il précise : « Au lieu d’instrumentaliser la jeunesse guinéenne, concentrons-nous plutôt sur son avenir. Pour moi, le seul combat qui mérite actuellement d’être mené, c’est celui de l’avenir de notre pays ».

En tout état de cause, il avertit : « Les réformes structurelles continueront dans tous les domaines. Nous ne reculerons devant personne pour faire les réformes ».

A bon entendeur salut !

Balla Yombouno

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....