Ledjely.com
Accueil » KALOUM : sit-in aux alentours du palais Mohamed V
A la uneActualitésGuinéeSociété

KALOUM : sit-in aux alentours du palais Mohamed V

Des occupants du marché de Dabondy en général et ceux des hangars  de l’espace ‘’Briki Momo’’ ont organisé ce lundi décembre 2022 en sit-in aux alentours du palais Mohamed V, siège de la présidence de la République, sis dans la commune de Kaloum. Motif de leur colère ? La vente supposée de l’espace qu’ils occupent et leur déguerpissement par des forces de l’ordre. Alors même, selon eux, ledit espace leur avait été alloué par l’ancien président Alpha Condé.

Maintenus à des mètres de l’enceinte du palais, les protestataires étaient munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Abas la corruption ! Nous voulons notre marché Socoba espace Biriki Mômô », ou encore « Nous voulons que notre marché revient aux femmes »

Selon Hadja Fanta Tounkara, l’une d’entre eux, ils étaient venus rencontrer le colonel Mamadi Doumbouya, « pour qu’il nous dise si c’est lui qui a donné l’ordre aux forces de l’ordre de nous brutaliser et de détruire nos marchandises ou s’il a revendu le marché aux Libanais ». Dans le viseur des manifestants, un Libanais dont ils n’ont pas donné le nom mais à qui l’espace qu’ils revendiquent aurait été vendu. Ce dernier aurait « corrompu certains responsables communaux en leur donnant des pots-de-vin » et prétendrait que la décision lui concédant l’espace au cœur du litige vient du « du sommet, donc de la présidence »

En conséquence, poursuit Hadja Tounkara, les gendarmes de l’escadron mobile N°3 de Matam déployés sur les lieux « nous empêchent d’accéder au marché. Ils nous disent de quitter les lieux alors que cet endroit a été offert aux femmes par l’ancien président, Alpha Condé ».

Lansana Bissiri Camara, président des couturiers du marché Socoba, rappelle, quant à lui : « Le professeur Alpha Condé avait dit qu’ils ont passé un contrat avec les Libanais afin d’aménager l’espace et le restituer ensuite aux femmes. Et c’est cet espace de trois hangars offert aux femmes que nous occupons ».

Fodé Soumah

Articles Similaires

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM

Aliou Bah du MoDeL : « Rien ne se fera sans nous »

LEDJELY.COM

Charles Wright : « Nanfo Ismaël est libre de prier en Chinois… »

LEDJELY.COM

Kankan : la question migratoire au cœur d’un atelier organisé par l’OIM

LEDJELY.COM
Chargement....