Ledjely.com
Accueil » MAMADI DOUMBOUYA REITERE : « Nous ne sommes candidats à rien »
A la uneActualitésGuinéePolitique

MAMADI DOUMBOUYA REITERE : « Nous ne sommes candidats à rien »

C’est un message destiné à rassurer ceux qui commençaient à en douter et à couper l’herbe sous les pieds des démagogues qui se manifestaient déjà. Mamadi Doumbouya a tenu à lever le doute quant à son engagement de départ, se rapportant au fait qu’il n’entend pas point briguer la prochaine présidentielle. Le ton utilisé et les termes employés dans son adresse à la Nation sont sans équivoque.

Et cette clarification était d’autant plus nécessaire que ces derniers mois, il y a eu des initiatives qui ont laissé penser qu’on entendait amener le président de la Transition à revenir sur son engagement. A propos, on a parlé du tournoi sportif organisé Dinguiraye et dont le trophée portait opportunément le nom du chef de l’Etat. Il y a également la sortie récente du préfet de Coyah. Sortie du reste pleine de démagogie. Enfin, quand sur les réseaux sociaux, on a eu ces images d’une Fondation de Siguiri prétendant soutenir les actions de Mamadi Doumbouya, on ne s’est pas empêché de faire le lien avec ce qui avait conduit Moussa Dadis Camara à l’erreur de sa vie. Pour l’instant, le colonel Doumbouya n’entend pas se laisser prendre au même piège. En témoignent les paragraphes qui suivent :

« Je tiens à rassurer l’opinion nationale et internationale que mon engagement est et reste le même. Il n’a pas changé d’un point. Conformément aux articles 46, 55 et 65 de la charte de la transition, ni moi, ni les membres du Comité National du Rassemblement pour le Développement, ni les membres du conseil national de la transition et encore moins les membres du gouvernement ne seront candidats aux futures élections.

De façon très claire, cela veut dire que nous ne sommes candidats à rien. Cette période de transition sera mise à profit pour mettre en place des institutions fortes qui résisteront à la tentation des hommes dont l’aboutissement sera l’organisation d’élections libres, crédibles, transparentes, inclusives et acceptées par toutes les parties prenantes ».

Articles Similaires

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM
Chargement....